Buzz négatif chez Disney et sanction pour les employés

Dans le monde web 2.0, le buzz est souvent drôle, puissant, extrêmement positif pour les marques, qu’il soit calculé ou pas. Mais on le sait depuis l’affaire de Kryptonite ou Le Journal de ma peau de Vichy, il peut se révéler désastreux aussi. C’est également un environnement dans lequel chacun peut s’exposer avec des conséquences parfois violentes, une salariée de Nissan en a fait l’expérience récemment.

C’est ce buzz viral dangereux dont des employés de Disneyland Paris et la compagnie qui les emploie sont en train de faire l’expérience en ce moment. Tout a commencé avec une vidéo un peu potache de collaborateurs du parc d’attraction qui s’amusent déguisés en Mickey, Minnie, Tic et Tac, Dingo et un bonhomme de neige. Le gratin de la grande parade s’éclate en prenant des positions scabreuses assez éloignées des valeurs du groupe américain. Sans doute rien de si exceptionnel sauf que la vidéo postée sur dailymotion a fait le tour du monde en quelques jours avec le titre explicite Orgie de Mickey jusqu’aux patrons du groupe qui ont pris la chose avec peu d’humour, ce qu’on peut comprendre.

Dingo et Minnie againDingo, Tic et TacMinckey et bonhomme de neigeMinnie et bonhomme de neigeMinnie et Dingo

La voie officielle annonce que “des dispositions ont été prises pour sanctionner les employés concernés”. On apprend dans les commentaires de la vidéo dailymotion que la charge est assez sévère : la plainte porterait sur “non respect du Copyright, non respect des droits d’auteur, atteinte à l’image de marque avec circonstance agravante, divulgation d’information à caractère professionnel au monde public, atteinte à la pudeur, non respect du code du travail avec circonstance agravante, non respect du code interne de Disneyland avec circonstance agravante” avec une peine encourue de 12.000 Euros et 2 mois de prison avec sursis.

Un dépêche Reuters a révélé l’information aussitôt reprise par les médias (France Info, LCI dont la description des scènes est relativement hilarante). Les vidéos sont au moment où j’écris ce billet toujours visibles mais ne le seront probablement pas pour lontemps après nettoyage par Disney.

Si ça devait servir de leçon pour les employés de Disney, c’est sans doute fait. Il faudra également que les salariés des autres entreprises et les grands groupes y soient sensibilisés. Pour en prendre bien conscience, le mieux est peut-être d’aller signer la pétition en ligne pour soutenir la bande de potaches qui a surtout commis comme erreur de ne pas mesurer la force de frappe du buzz sur le net…

3 Replies to “Buzz négatif chez Disney et sanction pour les employés”

  1. pour ma part la vidéo chopée sous Dailymotion est déjà down… mais a-t-on la réponse à la question fondamentale : comment reconnaître ceux qui étaient sous les costumes ?

    Et si pour soutenir les potaches nous organisions nous-même un remake avec des costumes de location ? Que nous descendions tous dans la rue, qu’il y ait des centaines de Pluto et de Mickey faisant le “petit train” partout dans Paris ? Plus question de copyright à ce moment là… Comment ça j’ai été marqué par V pour Vendetta ?^^

  2. La vidéo était disponible hier soir encore mais je me demande vraiment si Disney a porté plainte (ca ne serait pas étonnant venant de cette maison…)
    Cyrille a raison : comment reconnaitre les gens …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *