Buzz the ROI

Aujourd’hui se déroulait ma journée Buzz the Brand, la formation organisée par Vanksen et Strategies dans laquelle j’intervenais pour parler ROI. Avec plein de discussions intéressantes mais l’impression bizarre d’avoir vu un film un peu à l’envers. Avec Galli en point d’orgue. Comment ça on comprend rien ?

Galli l\'alligator qui buzz pour 13ème rue

La première intervention démarrait un peu fort avec un Fred Cavazza au taquet qui nous expliquait que Facebook était comme un canard qui sait un peu tout faire mais rien de vraiment bien, tout en défendant encore un Second Life qui bougerait encore, en anticipant le remplacement des “influents” par des “experts” et l’arrivée des réseaux de niches qui sont pourtant là depuis plus longtemps que Facebook. Et pas mal d’autres points sur lesquels je ne suis pas d’accord. Une intervention et des points de vue qui auraient mis le rytme et créé le débat qu’il fallait en fin de journée mais à 9h00, ça ne posait pas forcément les fondamentaux dont l’assistance hétérogène aurait probablement eu besoin.

La seconde intervention animée par Mary Beth Kamp de Forrester couvrait à peu près intégralement la présentation que Cyrille et moi étions conviés à faire en clôture sur le ROI qui d’ailleurs a constitué le fil directeur de la quasi intégralité des questions tout au long de la journée.

C’est donc sur un sujet déjà traité dans tous les sens que nous avons improvisé une présentation en essayant tant bien que mal de ne pas redire ce qui avait été déjà couvert des dizaines de fois. Le tout devant un public constitué principalement de représentants d’agences qui me laisse à penser que le travail didactique auprès des marques reste à faire intégralement. L’Oréal, Lexmark, Microsoft, Nokia, Louis Vuitton, Look Voyages ou Orange ont permis de rappeler combien toutes les théories sur la difficulté de mesure le marketing participatif / affinitaire / digital / communautaire sont intéressantes mais impossibles à empoigner dans la réalité des annonceurs. On est plusieurs à réflechir à la nécessité d’une unité de mesure qui modernise le GRP, il est temps de passer à l’action.

La journée s’est terminée sur le Festival du Film Viral qui nous a permis de revoir au Max Linder 45 minutes de succès YouTube et de revoir 2 fois la vidéo enfantine gore Ali L’alligator pour 13ème rue primée dans deux catégories.

Demain, direction Rotterdam pour parler… word of mouth et probablement ROI !

13 Replies to “Buzz the ROI”

  1. Ca ne m’étonne même pas ce que tu racontes là. Fred Cavazza, bien que faisant référence sur le domaine des médias sociaux, ne fait pas toujours l’unanimité (ce ne serait même plus drôle de toute façon).

    Et je suis également convaincue qu’il y a encore un énorme travail d’évangélisation à faire auprès des marques pour les amener à se positionner sur les réseaux sociaux et mondes virtuels.

    Voilà, c’est dit !

  2. Gali c’est le meilleur 🙂
    le buzz autour de se spot a été vraiment top, et plutot quali : on en reparle maintenant et tout le monde (ou presque) associe 13ème Rue

  3. J’y étais – pour une des marques citées – et j’ai eu l’occasion de discuter lors des pauses avec d’autres annonceurs sur le fameux sujet du ROI.. on est tous d’accord qu’aujourd’hui avant toute dépense budgetaire en com, on nous demande de justifier l’investissement.
    Après 2 jours à cette conf, je suis rentrée au bureau en me posant les mêmes questions… ce qui me rassure, c’est que je ne suis certainement pas la seule…

  4. Lancelot > Gali ou le ROI ?
    la Fille du Rock > ne pas faire l’unanimité est plutôt preuve de l’existence d’un point de vue. C’est donc aussi une qualité.
    leX > 3 fois d’affilée, c’était beaucoup mais c’est vraie que l’idée créative est excellente
    Sev > je pense que c’est apparu clairement au cours de la journée, et le besoin d’un indicateur de performance partagé par tous me parait urgent pour cette raison.

  5. Pinklady > à mon avis, pas moins qu’avant, la presse a juste laissé tombé le sujet…
    Miss Blablabla > c’était pour avoir un deuxième commentaire. Comme j’espère bien un troisième, voici donc la première partie de la réponse : ROI, c’est Return On Investment, cad je gagne quoi concrètement pour 1 Euro dépensé…

  6. Arrêtez avec ce terme horrible d’ “évangélisation” !… En plus je crois que le marché est bien plus mûr qu’on ne le croit. C’est au moins la conclusion que je tire de ce Buzzthebrand. Les questions sont beaucoup plus ciblées et “pointues” qu’avant. CQFD.

    En revanche ce qui est sûr comme dit Sév’, c’est que toutes les questions ne sont pas encore réglées. Mais ça fait également partie du job des annonceurs (qui doivent légitimement justifier en interne chaque euro investi) de réfléchir, avec les agences et boîtes d’études, aux réponses.

  7. Cyrille > désolé, pas d’accord, les questions restent les mêmes : se demander comment mesurer le ROI n’est pas une preuve de maturité sur un sujet, je crains même l’inverse, une preuve de résignation
    Miss Blablabla > wikipedia est ton ami. Fais toi plaisir : “Gross Rating Point (ou GRP), qui se traduit littéralement par “Point de couverture brute” en français, est un sigle utilisé dans le cadre de communications publicitaires. Il représente un indice de pression d’une campagne publicitaire sur une cible définie. Il s’agit du nombre moyen de chances de contacts d’une campagne publicitaire rapporté à 100 personnes de la cible étudiée.” Alors, heureuse ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *