Back to the people

Hier était une soirée comme dans le bon vieux temps. Une petite soirée people pour commencer, à l’occasion de lancement de la Seat IBIZA, la version customisée Cathy Guetta y a été révélée, David était là mais n’a pas mixé, y avait plein de photographes, télés, journalistes, de Jitrois, de Berléand, de Tom Cocktail, d’Alessandra Sublet à la présentation. Longtemps que j’avais pas vu autant de paparazzi d’un coup d’un seul aussi. Et j’adore mes nouvelles lunettes Ibiza !

Ensuite, direction la geekchic pour une soirée blogueurs qui m’a rappelé les Paris blogue-t-il de la grande époque : plein de têtes connues qu’on est contents de revoir, quelques découvertes sympas, beaucoup de verres au bar, une bonne ambiance, c’était cool. Y avait aussi des têtes connues en provenance du bureau et un beau dossier à constituer pour quelques membres. Y avait Kodak (et ses impressions jet d’encre) et Electronic Arts (pour le lancement de SPORE) et les supers enceintes de voyage SuperTooth qui fonctionnent avec le téléphone, sans fil, en bluetooth pour 149 Euros. Et Mathilde a presque gagné son pari avec sa nouvelle idole guitariste Nicolas (super bien essayé vraiment).

Duracell fait le coup du lapin pour ses 35 ans

Parmi les enjeux des marques, deux réalités se croisent : la nécessité impérieuse de créer toujours plus d’affect avec ses consommateurs et un espace Internet pris d’assaut par ces mêmes consommateurs qui s’informent, échangent, débattent librement, partagent des expériences et des avis… Lorsque les “plus produits” marketing ne suffisent plus à provoquer la préférence, le net devient le lieu incontournable pour créer l’événement et générer un lien émotionnel durable. Les marques le savent mais continuent à investir timidement, sans toujours mettre de rationnel sur la raison de leur investissement limité, souvent pour cause de retour sur investissement encore compliqué à mesurer. La cause est juste, les postures qui en découlent désespérément attentistes.

Ce week-end,  la marque Duracell, avec son agence Passage Piéton, nous fait la démonstration qu’en osant prendre des risques, on fait parler de la marque plutôt que d’en parler soi-même. Ayant participé à l’événement, en version “petit joueur” mais quand même, et sur cette seule base, sans consulter d’études sur le segment des piles et batteries, je me suis amusé à en reconstituer la génèse et en imaginer le futur. Un case study tel qu’il nous aiderait peut-être à convaincre ceux qui stagnent sous la pression de démonstrations de résultats qu’ils peinent à fournir. En attendant, l’événement continue à se dérouler jusqu’à ce dimanche sur le net sur le site dédié.

Continue reading “Duracell fait le coup du lapin pour ses 35 ans”

Bonne (fête de) maman

La journée avait mal commencé. Dormi 4 heures. Une journée qui s’annonçait trop dense pour mes deux neurones encore actifs (après vérification). Et la fête des amoureux trop intrusive (plus que les autres années ou c’est moi ?). Entre les SPAMS sur le sujet, Bruce et son équipe qui s’en mêlent, les quotidiens qui en font des pages insipides jusqu’au Parisien qui m’offre une rose rouge avec le journal à l’accueil de ma boîte, le prochain qui me parle de Saint Valentin s’en prend une.

Du coup, quand j’ai senti un mouvement de foule avec mon nom dedans dans l’immeuble, je m’attendais au pire. Et j’ai eu le meilleur : du baba au rhum et des crèmes brulées en veux-tu en voilà, des petits caillés et pots au café en masse, un mini fridge rouge (très corporate par ici) et un sac isotherme logotypés, un dossier de presse qui me rappelle tellement ceux que j’ai appris à écrire il y a 15 ans (ouch), un CD avec plein d’infos pour blogueur dedans.

14022008016.jpg

Denis a conçu un truc de dingue qui ne risque pas de passer inaperçu. Je suis en plein travail de test et j’y reviendrai en détail. Gonzague a visiblement reçu un colis un peu différent, le “spécial longue distance”. Alors que je n’avais pas d’avis, d’un coup, “Bonne Maman”, je suis super pour. Je promets un billet dans le KingCom style que je reconnaitrais entre mille.

Peluches movie

Pas d’inquiétude, je ne lance pas une nouvelle rubrique marketing des campagnes que j’aime et qui cartonnent. On va dire que c’est dans la rubrique cinéma. Cette campagne m’a fait marrer en la découvrant sur Ad Freak (mais je suis un peu fatigué comme les lecteurs les plus assidus ont pu le remarquer toute la matinée ici, merci pour vos commentaires et emails, j’ai fait comme prévu malgré les pressions de certains ;-).

Bref, la campagne en question nous vient d’Afrique du Sud, elle est pour Toy R Us et devrait ravir les fans du Roi Lion, de Karaté Kid et surtout de Titanic qui profite de la meilleure des 3 à mon avis.

Lionkingtoysrus Karatekidtoysrus Titanic_toys_rus

L’assurance web 2.0 ?

Axa présentait ce soir à une trentaine de blogueurs le site de l’association Axa Santé annoncé en conférence de presse ce matin. En apparence, rien de bouleversant et pourtant, il s’agit d’une des toutes premières réelles incursions sur le web génération 2.0 d’un acteur de l’assurance, en l’occurrence parmi les leaders du marché. Le site axasante.fr permet ainsi aux visiteurs de noter les articles, de commenter, des créer un blog grâce à une plateforme mise à disposition, d’exporter les vidéos mises à disposition des blogueurs et webmasters, d’échanger sur un forum avec la participation de médecins pour répondre aux questions, de créer son espace avec ses favoris et proposer des articles après inscription. Certes, l’ensemble reste un peu fermé en ne linkant par exemple pas les auteurs de commentaires, les vidéos manquent de décalage (la MAAF a osé le décalage de façon très assumée il y a quelques semaines), les tests sont parfois déceptifs… Mais la démarche est intéressante et ouvre probablement la voie à d’autres initiatives de l’ensemble des acteurs du secteur.