Happy Halloween by Google

On peut objectivement dire qu’en France, l’intérêt pour Halloween s’est essoufflé aussi vite qu’il était apparu. Le seul intérêt que j’ai trouvé pour cette fête vient de Google qui a demandé au mythique réalisateur de films d’horreur Wes Craven de jouer avec son logo en le détournant… et ça continue à me plaire.

Chabal fait une pub rien que pour moi (et pour Orange)

Evidemment, quand j’ai raconté hier soir sur Twitter que Sébastien Chabal venait de m’appeler 2 fois de suite, tout le monde m’a pris pour un mytho. Je comprends bien. Sauf que j’ai la vidéo de son premier appel, et là ça rigole tout de suite moins. Quelque chose me dit que j’ai eu l’exclu pour quelques jours seulement et que dès mardi, tout ceux que ça amuse pourront se faire appeler par Seb (que je peux considérer comme un ami maintenant, non ?).

L’appli Orange devrait créer un joli petit buzz dans le cadre du lancement de l’offre Orange Foot sur TV, internet et mobile, rendez-vous dès mardi ici.

Edit 31/10 : le trailer de la campagne vient d’être mis en ligne

Agenda du buzz

Depuis la rentrée, on a la confirmation, les opérations de buzz pilotées par les marques pour les blogueurs s’accèlèrent encore. Ajoutées aux quelques soirées professionnelles qui vont avec mon métier, ça bouscule forcément un agenda. Petit tour d’horizon.

Lundi 29 : Heaven et allociné organisent la projection en avant-première de FLICS. C’est à l’autre bout du monde, mais je ne pouvais pas rater ça. Mon bilan sur lepost.

Mardi 30 : j’ai raté la présentation des nouveaux maillots du stade français mais le coeur y était. Voir le post précédent.

Mercredi 1 : c’est le lancement de menstyle.fr. J’arrive en retard et apprends presque par hasard qu’il n’y a que la rédaction et des blogueurs présents. C’est sympa de retrouver plein de têtes connues mais ça manque un peu de présentation du site, des ambitions et enjeux vus par la rédaction et la direction. Je pose deux ou trois questions, profite du champagne et repars sans tellement plus d’infos qu’en arrivant. Mais j’aime bien le site et sa façon d’organiser l’information, sortant de la tendance du melting pot qui commence à me fatiguer un peu.

Jeudi 2 : grosse soirée jeudi avec la troisième édition Cycling au Waou (je ferai un bilan complet à l’issue des 4 éditions mais je ne reconnais déjà plus mes cuisses) puis rendez-vous avec les Guetta au Lido pour un nouvel événement Seat Ibiza qui permet à David d’avoir lui aussi sa voiture customisée. J’avoue que j’ai manqué de courage pour la soirée Electrochic à l’occasion de la Fashion Week qui m’aurait permis de vraiment découvrir le VIP désormais localisé en lieu et place de la Scala. Ce sera pour la prochaine.

Pas de ralentissement la semaine prochaine avec en particulier un vernissage Magnum à la Maison Rouge mardi, Edward aux mains d’argent mercredi au théâtre du Chatelet mercredi, la dernière chez Waou jeudi (va falloir se sevrer après, ça va être dur), la soirée de mon client Ford au salon de l’auto vendredi et visite privée de l’expo Jeff Koons au château de Versailles dimanche.

A noter que je serai également vendredi au webdeux.connect dont la liste des 300 blogueurs participants vient d’être diffusées.

J’avoue que si j’y ajoute les journées de travail pas vraiment calmes en ce moment, les séries à regarder pour lepost et les deux séances de sport hebdos, ça me laisse assez peu de temps pour dormir.

[Mode auto-promo on]

Puisqu’on parle de buzz, une fois n’est pas coutume, je me permets un petit moment d’auto satisfaction Ogilvy PR pour dire que je suis très fier du succès viral de la campagne Fight Carbon pour IBM (chaîne YouTube) qui arrive après celui de la love factory pour Ford, du guerilla marketing pour le parfum Tom of Finland, du site Knacki Ball qui a inventé les histoires de loose avant VDM et ne finit pas depuis de multiplier son lectorat, de la promo d’un film pour Pathé, des chapitres du site institutionnel de Louis Vuitton et du lancement de Fuel for Life .  Du coup, je suis étonné quand un client qui se reconnaîtra 😉 m’appelle pour me demander si “on sait faire du buzz sur le net”. Ca m’apprendra à dire partout qu’on n’est pas là pour faire du buzz pour du buzz mais qu’on doit construire sur le long terme sans préciser que ça passe aussi par du viral. Et bravo citizen Lolo (pas taper).

La classe version Secret Story

Regardons les choses froidement : si on nous avait dit il y a quelques années que des millions de français resteraient scotchés devant un femme qui plaque sa femme en direct après avoir subi moult humiliations en regardant à la télé son amoureuse se faire lecher le doigt et câliner sous la couette par une troisième candidate, on ne l’aurait pas cru. Plus trash que l’Ile de la tentation. Et très valorisant pour la communauté lesbienne qui doit apprécier…

C’est pourtant bien ce qui s’est passé vendredi dernier sur TF1.

 

Pour le reste, les blagues déplacées de Castaldi ou les scènes hot diffusées en rafales sont autant de gouttes d’eau qui font déborder un vase de télé réalité déjà très rempli en cet été 2008.

Vivement le retour de la saga de l’été…  

Encore une semaine comme on les aime

Ca ne se calmera visiblement pas jusqu’à la fin du mois de juin. Ma revue de semaine, c’est donc :

Lundi : avant-première de Hancock à l’Olympia. J’ai tout raconté ici.

Mardi : l’équipe d’Okigo nous présente le concept de voiture à la demande, un autolib’ dans Paris dont j’aurai l’occasion de tester les avantages à l’usage grâce à un an d’abonnement

Jeudi : je rate la soirée people sur la terrasse du Westlin pour foncer découvrir Wall-E grâce à allociné. On découvre à cette occasion la nouvelle démarche participative du site au Page Rank de 7 qui propose aux amoureux du ciné et des séries TV de contribuer activement à partir de la fin du mois de juillet en donnant la possibilité d’ouvrir des fiches série puis ciné et en ajoutant à partir de septembre de nouvelles rubriques contributives et de nouvelles thématiques (Festivals, musique…). Je me note de répondre à l’invitation de passer boire un café sur les champs pour rencontrer toute l’équipe.

Samedi : Mentos créé l’événement sur l’esplanade de Montparnasse avec un set de David Vendetta à l’occasion de la fête de la musique et un show des deux chercheurs fous les Eepy Bird. On les a vu sur tous les plateaux de télé cette semaine. C’est en mode prise de risque maximale (et largement protégés par des ponchos) qu’on s’expose en live aux geyser de Coca formés par la rencontre avec des mentos. Belle soirée devant une foule en délire, bien orchestrée par RPCA.

La semaine où j’ai failli rater…

J’adore les semaines à thème. Pour celle qui vient de s’écouler, la couleur c’était : “à force d’essayer d’être partout, je suis nulle part ou presque”. Bon en même temps, quand j’y étais, j’y étais bien, j’ai souvent rattrapé le coup mais je me suis violemment vautré sur d’autres. Petite revue de semaine histoire de bien me le noter pour plus tard.

Continue reading “La semaine où j’ai failli rater…”

Tom of Finland s’amuse à Paris

Ce matin, 7h00 du matin à 100 mètres de chez moi se déroulaient des choses étranges. Exactement au même endroit de la rue des Archives qu’il y a 1 an. En face de cette boutique de parfum inaugurée de façon chatoyante, déjà. Cette fois-ci, il y est question de l’icône gay Tom of Finland qui sait, en plus d’incarner un parfum, s’amuser avec le mobilier urbain.

Il devrait en rester quelques traces dans Paris.

Continue reading “Tom of Finland s’amuse à Paris”

Back to the people

Hier était une soirée comme dans le bon vieux temps. Une petite soirée people pour commencer, à l’occasion de lancement de la Seat IBIZA, la version customisée Cathy Guetta y a été révélée, David était là mais n’a pas mixé, y avait plein de photographes, télés, journalistes, de Jitrois, de Berléand, de Tom Cocktail, d’Alessandra Sublet à la présentation. Longtemps que j’avais pas vu autant de paparazzi d’un coup d’un seul aussi. Et j’adore mes nouvelles lunettes Ibiza !

Ensuite, direction la geekchic pour une soirée blogueurs qui m’a rappelé les Paris blogue-t-il de la grande époque : plein de têtes connues qu’on est contents de revoir, quelques découvertes sympas, beaucoup de verres au bar, une bonne ambiance, c’était cool. Y avait aussi des têtes connues en provenance du bureau et un beau dossier à constituer pour quelques membres. Y avait Kodak (et ses impressions jet d’encre) et Electronic Arts (pour le lancement de SPORE) et les supers enceintes de voyage SuperTooth qui fonctionnent avec le téléphone, sans fil, en bluetooth pour 149 Euros. Et Mathilde a presque gagné son pari avec sa nouvelle idole guitariste Nicolas (super bien essayé vraiment).

Duracell fait le coup du lapin pour ses 35 ans

Parmi les enjeux des marques, deux réalités se croisent : la nécessité impérieuse de créer toujours plus d’affect avec ses consommateurs et un espace Internet pris d’assaut par ces mêmes consommateurs qui s’informent, échangent, débattent librement, partagent des expériences et des avis… Lorsque les “plus produits” marketing ne suffisent plus à provoquer la préférence, le net devient le lieu incontournable pour créer l’événement et générer un lien émotionnel durable. Les marques le savent mais continuent à investir timidement, sans toujours mettre de rationnel sur la raison de leur investissement limité, souvent pour cause de retour sur investissement encore compliqué à mesurer. La cause est juste, les postures qui en découlent désespérément attentistes.

Ce week-end,  la marque Duracell, avec son agence Passage Piéton, nous fait la démonstration qu’en osant prendre des risques, on fait parler de la marque plutôt que d’en parler soi-même. Ayant participé à l’événement, en version “petit joueur” mais quand même, et sur cette seule base, sans consulter d’études sur le segment des piles et batteries, je me suis amusé à en reconstituer la génèse et en imaginer le futur. Un case study tel qu’il nous aiderait peut-être à convaincre ceux qui stagnent sous la pression de démonstrations de résultats qu’ils peinent à fournir. En attendant, l’événement continue à se dérouler jusqu’à ce dimanche sur le net sur le site dédié.

Continue reading “Duracell fait le coup du lapin pour ses 35 ans”