Le délice Ratatouille

Mercredi, j’ai eu la chance d’assister à l’avant-première de Ratatouille, le film de Pixar qui sort le 1er août en salle. Si je ne rate jamais un Pixar, celui-ci avait une saveur particulière pour plus d’une raison, j’étais forcément très impatient de le découvrir. A tout ce qui fait le charme des studios Pixar -le court-métrage qui précède, les exploits technologiques, le double niveau de lecture de l’histoire- s’ajoute cette fois plus la promesse de découvrir un Paris quasiment onirique. Mais c’est aussi pour avoir étrangement participé, un peu par procuration, à sa production que mercredi était un grand jour. Je n’ai pas été déçu.

Continue reading “Le délice Ratatouille”

Révélation : le teaser

Le 18 juillet, je vous révélerai enfin comment Brad (Bird, le réalisateur, pas Pitt hein) et moi on a été connectés pendant la pré-production de Ratatouille. Parce que j’aurai vu le film juste avant et qu’il faut bien se fixer des échéances et aussi parce que Brad Pitt n’a rien à voir à l’affaire. En attendant, je suis en boucle sur le site.

Continue reading “Révélation : le teaser”

Calendrier des événements 2007

En plus des événements liés à l’actualité politique, listés par Wikipédia, l’année 2007 sera marquée par un ensemble d’événements calendaires, culturels et sportifs, au sein desquels les médias puiseront leurs idées de sujet tout au long de l’année. Utile quand on fait des RP. En voici ma sélection subjective, mois par mois pour le premier semestre et en bref pour le deuxième.

Continue reading “Calendrier des événements 2007”

Stars 2.0 en France

Avec un niveau d’engagement personnel varié, stars et célébrités en tout genre tentent l’aventure Web 2.0 en lançant leurs blogs et pages personnelles. J’avais besoin de faire un petit état des lieux, je vous en fait profiter parce que j’ai vraiment un bon fond… Ceci dit, si vous voulez m’aider à compléter, n’hésitez pas.

Radio – Télévision

Acteurs – chanteurs

Blogueur sensible

Quand je disais que le blogueur était sensible à la personnalisation, je viens d’en avoir la preuve. J’ai reçu il y a quelques minutes un email de Marlène de Passage Piéton qui a eu la bonne idée de me démontrer, en rebondissant sur mon dernier message, qu’elle avait lu mon blog donc que je n’étais pas qu’un nom dans une mailing list. Ca m’a forcément donné très envie d’aller voir aussitôt de plus près l’opération concernée et je n’ai pas été déçu puisque c’est plutôt bien fait.

Pour faire court, un site nous invite à devenir producteur en plaçant Le Bolloc’h et sa troupe dans l’environnement de son choix (montagne, maison, Bretagne…) pendant qu’il nous motive pour laisser son email. Le prix gagner : une journée dans la peau d’un producteur chez Sony BMG, moi ça me plait bien. Le prix à payer : recevoir la newsletter, écouter en boucle le morceau Mi Café dans les bacs à partir d’aujourd’hui et se laisser entraîner sur l’excellent site probablement évolutif du film Ma Guitare s’appelle reviens. Que du plaisir donc. Bien joué donc, je suis convaincu, je me suis évidemment inscrit.

Yvan Le Bolloc'h Mi Café

Snakes on the plane : un tournant dans le marketing cinéma ?

Cette semaine, un événement a marqué le marketing cinéma, en pleine évolution depuis quelques mois. Alors que le film Snakes on the plane (des serpents dans l’avion) avait généré un buzz énorme, persistant et inédit sur le net depuis plus d’un an avant sa sortie, laissant augurer un succès triomphal en salle, il n’a rapporté “que” $15.25 millions de dollars ce premier week-end après sa sortie le 18 août. Il ne se classe en première position que grâce aux previews organisées par le distributeur (qui a investit $1.4 millions de dollars) et en bénéficiant d’une période creuse.  Parmi les commentaires de différents analystes, on peut retenir celui-ci : “les gens étaient plus intéressés par le marketing que par le film en lui-même. Le studio n’est pas à l’origine du buzz. C’est en fait le rêve de tout marketeur, mais quand le marketing se transforme en notoriété mais ne pousse pas le public à quitter son ordinateur pour aller dans les salles, ça devient un problème”.

Si on assiste aujourd’hui à un déploiement quasi systématique d’outils événementiels et communautaires, souvent plusieurs mois avant la sortie en salle, la mésaventure de Snakes on a plane va-t-elle modifier les moyens déployés par les studios pour promouvoir leurs films ? Voici un retour sur le buzz Snakes on a plane et sur les développements marquants en terme de marketing cinéma pour les films à sortir aux US.

Continue reading “Snakes on the plane : un tournant dans le marketing cinéma ?”

Teasing Albert Dupontel Président

Un site totalement réjouissant et une allocution forcément très attendue, le 14 juillet à midi, en direct.

MAJ 15/07 : Pour ceux qui n’ont pas eu la curiosité d’y aller, les vraies pépites sont dans ce site là ! Voir notamment les dessous du discours du 14 juillet et la femme du Président gaulée par Taddei pour Paris Dernière…

Cars : foncez !

C’est aujourd’hui que sort sur les écrans la dernière production des studios Pixar, qui voit le retour aux commandes de John Lasseter, réalisateur des mythiques Toy Story 1 et 2. J’ai eu la chance de voir le film en avant-première lundi soir donc je partage mes impressions : foncez voir Cars !

En version longue, je dirais que :

  • Les 15 premières minutes m’ont donné le sentiment de plonger dans un jeu vidéo avec des séquences qui ont l’avantage de résumer toute la dimension et l’étendue des prouesses technologiques réalisées dans le film. En même temps, l’idée maligne est de sortir de l’environnement racing au moment où les moins passionnés de voiture pourraient se lasser.
  • La sortie du circuit lève également le doute qui pourrait s’installer : va-t-on s’attacher à des voitures, va-t-on y croire ? Très vite, la question ne se pose même plus tellement l’histoire prend le dessus. Pourtant, de la volonté même du réalisateur, les voitures restent très réalistes, avec d’ailleurs de nombreux modèles célèbres.
  • C’est justement la vraie histoire du film, sur fond de village perdu sur la mythique Route 66, qui ne se revèle que près d’une demi-heure après le début. Et c’est la vraie bonne surprise, un ancrage dans notre monde réel très fort, rarement vu dans un film d’animation (les paysages sont d’un réalisme exceptionnel)
  • La galerie de personnages est digne des plus grands Disney/Pixar (un petit faible de mon côté pour Sally et Martin).
  • C’est la première fois que je vois un film d’animation en VF, du coup j’ai été bluffé par les inscrustations en français dans le film (article de journal, banderoles “bienvenue aux routards”…). Guillaume Canet fait un excellent boulot et contribue à rendre assez vite le héros Flash Mc Queen attachant. Ceci dit, je compte bien y retourner pour profiter de la voix de Paul Newman qui fait parait-il un boulot exceptionnel pour un autre personnage dans la VO.
  • Evidemment l’humour reste présent, souvent bien traduit en VF, parfois incompréhensible pour les français (pas sûr que le jeu de mot “Jay Limo” fonctionne ici où peu de français connaissent Jay Leno par exemple).
  • Bien sûr, le couplet réac sur le mode “ah, c’était mieux avant”, “les autoroutes, c’est mal”… peut énerver mais il est finalement presque attendu.

C’est donc un immanquable à découvrir en salle d’urgence. La bande-annonce en révèle à mon avis beaucoup trop, mais si vous ne pouvez pas plus attendre…


Cars
Vidéo envoyée par disney

MAJ 15/07 : j’oubliais la cerise sur le gateau, à savoir le court-metrage “l’homme orchestre”, véritable monument à lui tout seul. J’avais rencontré il y a 1 an les auteurs/créateurs/réalisateurs dont la passion, l’humour et la gentillesse m’avaient bluffé. Content de les retrouver en avant-première du carton que devrait être Cars.

Casino Royale

C’est le 22 novembre 2006, soit 5 jours après l’Angleterre et les Etats-Unis, que sortira en France le 21ème James Bond. Ce sera également le premier de la série avec Daniel Craig (dont le choix a ému la terre entière … parce qu’il est jeune -37 ans – et blond !) et le premier dont la promotion devra composer avec le nouvel environnement marketing ciné sur le net.

A priori, ça s’annonce plutôt très bien : la première bande annonce un film qui pourrait relever le niveau des 2 derniers opus ratés, le thème du Casino est plutôt malin puisqu’indéniablement dans l’air du temps et Sony a mis le paquet avec un site vraiment bien foutu, probablement évolutif (un fil RSS est prévu), avec plein de surprises cachées, un blog, des jeux (poker en ligne)… Les points d’entrée sont multiples, difficile de le rater, en voici deux au choix (cliquez sur l’image) :

                     Casino Royale James Bond Site Casino Royal Site 2

James Bond Daniel CraigLa bande annonce promet le fameux cocktail action-érotisme-gadget, on ne sait pas si l’humour so british sera de la partie. Ceci dit, voir James Bond jouer le rôle de la James Bond Girl façon Ursula Andress sortie des eaux est plutôt réjouissant, on n’est pas à l’abri d’une auto-dérision de bon ton… En plus c’est vrai qu’il est quand même très jeune (j’adore quand c’est jeune d’avoir 37 ans !).

La rumeur de Cannes 2006

Médiamétrie propose pour la cinquième année consécutive une enquête sur “La Rumeur de Cannes” qui consiste à identifier à qui, selon les Festivaliers, le jury décernera la Palme d’Or. Les résultats sont disponibles en alertes email et seront publiés dans le quotidien “20 minutes”, la lettre électronique du Film Français, le site ALLOCINE et l’”émission” diffusée sur TPS pendant toute la durée du Festival du 17 au 28 mai.

L’idée est maligne pour faire profiter de la rumeur cannoise à tous les malheureux qui n’y sont pas. En même temps, mesurer la rumeur en début de Festival sur le sujet a un sens assez limité (avant même la projection du moindre film en compétition officielle). Et surtout, quiconque ayant déjà vécu le Festival de Cannes de l’intérieur sait que la rumeur porte en règle général nettement plus sur la prochaine soirée à ne pas manquer (“t’as pas des places ?”) et sur les personnalités présentes à Cannes (“j’ai dîné hier avec le cousin de la voisine d’Audrey Tautou, je sais c’est énorme”) que sur la qualité des productions présentées sur la croisette…