PRland à Twitterland

C’est tellement bon de disposer ici de plus de 140 caractères pour communiquer avec toi, cher Twitterland. Parce que tu me poses quelques problèmes qui ne tiennent pas dans un SMS de 2 lignes. A commencer par la difficulté à formuler une réponse persuasive à l’objection exprimée par beaucoup de ceux qui l’ont essayé (ou pas) : "je ne vois pas l’intérêt de dire ce que je fais à tout moment de la journée". Du coup, j’ai besoin de ton aide. Je vais tenter de le faire ici, couvrir les atouts de Twitter, avec mes mots, pas académiques pour pas doublonner puisque d’autres le font très bien, et en anglais en plus. Et comprendre pourquoi j’en suis à 5 à 10 messages par jour sur mon Twitter.

Continue reading “PRland à Twitterland”

What do you want to do to me ?

Facebook_2 

J’étais un peu passé à côté de cette fonction passionnante de mon FaceBook sur lequel j’ai passé un peu de temps aujourd’hui. Je comprends pas toutes les propositions du SuperPoke, merci de consulter un dictionnaire avant de faire la vôtre (je suis très premier degré). Les contributions ont été plutôt sympa jusqu’à maintenant.

J’ai l’air de me moquer comme ça, mais FaceBook me donne chaque jour un peu plus à voir sur l’intérêt d’un réseau social pour communiquer, centraliser sa présence en ligne, retrouver d’anciens collègues ou contacts, participer à des projets collaboratifs et maîtriser son identité en ligne.

L’événement Simpsons et mySpace

Quand je vous disais que la sortie des Simpsons était un événement très visible mais un peu limité aux US, c’était sans compter sur l’irrigation qui monte en puissance un peu partout sur le web. Avec les outils désormais traditionnels (site dédié, BA sur YouTube….) mais aussi avec quelques idées originales.

Tom_myspace_simpsons Regardez votre ami Tom. Si vous avez votre page sur mySpace, vous avez forcément eu Tom comme premier ami, ça ne s’oublie pas. Peut-être même vous l’avez gardé. Ce jeune homme est là pour vous guider dans vos premiers pas, et il le fait dans toutes les langues parce qu’il est super fort, Tom. Du coup, il a 192.029.462 amis qui le découvrent aujourd’hui sous un jour nouveau. Evidemment, la page dédiée nous permet de devenir ami avec les Simpsons, ce qui fait toujours chic au côté de ses autres amis Madonna, U2 et Marc Lavoine… Comme je suis un aventurier des temps modernes, j’ai décidé de réduire ma liste à ceux qui potentiellement me connaissent aussi sans tomber dans la course au contacts. De toute façon, à ce jeu là, Tom nous bat tous à tous les coups.

MAJ 24/07 : Libération annonce que Les Simpsons prennent le pouvoir du journal demain. A voir…

Socialiser dans le train

Pour voyager branché, oubliez votre Voici ou Entrevue préféré, laissez votre PC dans sa sacoche, négligez votre blackberry, snobez Twitter et votre mobile du même coup, gardez votre lecteur portable de DVD pour plus tard : foncez sur traindunion.com ! Enfin, il faut s’organiser un peu à l’avance mais quand on aime… Je rentre en province vendredi, je viens de décider que j’étais branché, et hop, je teste et je vous raconte après.

Social Networking

Funny_cat_2Lorsqu’on me demande ce qui, après les blogs, les podcasts, les wikis, les plateformes d’échange vidéos et les monde virtuels, va constituer le prochain champs d’intérêt des médias, donc des marques, c’est du côté des réseaux sociaux que je vais chercher une réponse. Et je ne pense pas qu’à MySpace. Qu’ils soient business (LinkedIn, Viadeo, Xing…) ou communautaires, ils regroupent des populations par affinité, ça devrait bien finir par percuter chez quelqu’un : il y a forcément une place intéressante pour les marques dans cet environnement. Inscrits dans la tendance du Social Networking, ils offrent déjà une puissance de frappe gigantesque auprès de communautés diverses.

J’ai découvert chez Aziz (je sais, c’est dingue, il y a un autre Aziz blogueur…) deux réseaux sociaux à poils qui semblent faire fureur d’après leurs stats et qui n’ont pas échappé aux marques aux US. Foncez visiter les webpages personnelles de chiens et chats sur Dogster.com et Catster.com (référence à Friendster). C’est, comment dire ?, inattendu mais poilant.

La vraie vie des mondes virtuels

Si vous faîtes partie de ceux qui ont du mal à comprendre l’engouement pour les mondes virtuels et les enjeux business qu’ils recouvrent, je vous invite à ne pas rater l’excellent travail d’enquête mené par Frédéric Brunquel dans le cadre d’un documentaire diffusé actuellement sur Canal Plus. Dans un film intitulé “la vraie vie des mondes virtuels“, le journaliste nous emmène, avec ses avatars, à la découverte de 2 des jeux les plus en vogue (Second Life et World of Warcraft) et de ceux qui en ont compris le potentiel pour y gagner beaucoup d’argent, en particulier du côté de la Chine et de la Corée. Le format est malin, l’enquête solide et pédagogique, c’est en résumé un vrai plaisir et un outil qui devrait être utilisé pour aider les services marketing à mieux comprendre le nouvel environnement qui les entoure. C’est également un bon moyen de comprendre comment la première génération d’adulte élevée aux jeux vidéos compose (ou pas) avec ce qui sera peut-être l’addiction du 21ème siècle.

                             La_vraie_vie_des_mondes_virtuels

Pour un avant-goût avec les premières minutes du programme, cliquez ici. Pour des extraits carrément plus long, allez sur Dailymotion  puis . Pour ne pas rater la diffusion en intégralité de cette excellente production Capa Télévision, voir les dates de prochaines diffusions sur Canal Plus.

L’enjeu des sites de partage de vidéos en ligne

C’est le terrain de jeu du moment : les sites spécialisés dans la publication et le partage de vidéos en ligne. Pas un jour sans qu’une annonce ne vienne démontrer le potentiel du créneau :

Nous sommes entrés dans l’ère de la télévision réalisée par les téléspectateurs, et au niveau rythme du 2.0 avec de nouvelles annonces chaque jour… On comprend l’urgence de la réorganisation des géants de la télé, au risque de créer quelques remous chez TF1.

Communauté pro

J’ai eu l’occasion de découvrir ce week-end que le groupe que j’ai rejoint depuis 2 semaines bénéficie d’une belle communauté de blogueurs internationaux bien sûr (en particulier celui de Rohit dont je suis un fidèle lecteur depuis longtemps) mais également francophones parmi lesquels Antoine, Cyril, Frédéric, Jean-Philippe ou encore Nicolas. Si je n’ai pas encore eu l’occasion de croiser tous mes nouveaux camarades de jeu, je les connais déjà un peu. Vive le séminaire d’intégration 2.0 !

Twingo Concept Plug&Create

On lit beaucoup que le fameux Web 2.0, interactif, créatif et communautaire, constitue le futur eldorado marketing. Pas un jour sans qu’une marque ne tente l’aventure, avec un bonheur inégal, une approche souvent trop timide, markétée sans réelle valeur ajoutée, en pensant naïvement que lancer un blog suffira.

Avec son site Twingo Concept, Renault fait largement mieux que la moyenne avec un espace -un site, pas un blog– qui participe à redonner un coup de jeune à un modèle qui n’a pas totalement atteint sa cible originelle. La vocation du volet “Plug&Create” du site donne le ton : “basé sur la découverte de nouveaux talents, mais aussi la créativité et l’esprit communautaire. Vous pouvez y créer une oeuvre originale autour de l’univers Twingo Concept en mixant les musiques et les séquences vidéo-graphiques créées par les artistes Plug&Create”. L’objectif est de réaliser une création reflétant sa propre vision des tendances de demain à partager mais aussi d’entrer en contact avec les auteurs d’autres créations en affinité avec la sienne.

J’aime le Twingo Concept découvert au salon de l’auto, j’apprends beaucoup grâce au travail réalisé autour de ce concept et je trouve malin de me laisser penser que j’ai le moindre talent créatif (ça se saurait). Pas seulement parce que ma copine Sandrine y est pour quelque chose. Tu vas rester un peu avec nous quand même hein ? 

Voici donc ma vision des tendances de demain (cliquez sur l’image).

Twingo Concept

Politiques et blogs

Intéressant débat chez Versac, en particulier et comme souvent dans les commentaires, concernant les motivations de la présence de François Bayrou à la République des blogs. Certes, la quasi totalité des candidats potentiels à la Présidence de la République a lancé un blog, avec une abilité et une honnêteté inégales. C’est dans tous les cas un nouveau vecteur de communication à suivre de près et les médias traditionnels ne s’en privent d’ailleurs pas. Mais cela fait-il pour autant des ces politiques blogueurs des acteurs proches d’une communauté qu’ils semblent tous dorénavant considérer “influente” ? Je pense que c’est plus dans l’échange direct (loin des caméras, à l’instar de Bayrou visiblement) et avant tout dans la capacité à commenter d’autres blogs que la crédibilité de la démarche se construira. Vous en avez vu beaucoup vous des politiques commentateurs de blogs pour entrer vraiment dans le débat d’idées ?