Lancement de la V2 de Wizee

Wizee est un site qui permet de rentrer dans le quotidien de personnalités du monde des médias, de la musique, du sport et du cinéma. Quelques semaines après son lancement, Wizee lance aujourd’hui sa V2 à découvrir dès maintenant : http://wizee.fr/

Plutôt que de vous le raconter, j’ai demandé à Mikaël Oumezguine, l’un des deux co-fondateurs, de nous emmener à la découverte des nouveautés de cette nouvelle version.

Mikael est sur Twitter et tient un blog sur Wizee.

Mot d’excuse

Depuis deux semaines, il m’arrive des aventures dont je ne peux pas parler. Parce qu’elles sont professionnellement confidentielles ou personnellement trop… personnelles. Or, dans les deux cas, elles sont passionnantes, suffisamment en tout cas pour rendre tous les sujets que j’aurais la liberté de traiter sur ce blog terriblement fades.

Certes, j’aurais pu élaborer à partir de sujets moins implicants, raconter par le menu ma nouvelle condition d’Appleman depuis que je suis équipé d’un MacBook Pro que j’apprivoise peu à peu, faire mon débrief d’un Web’10 particulièrement vivifiant ou du Monitoring Social Media 2010 qui a compté dans son casting d’intervenants le bluffant Brian Solis, raconter mon coup de coeur inattendu pour Raiponce de Disney ou -avec 2 ans de retard et dans un tout autre genre- la série The Sarah Connor Chronicles, saluer la drôlerie talentueuse des Craypion d’Or qui rappelle que l’humour vit mieux quand il est supporté par un vrai boulot, relever mes petits moments de bonheur devant la sensualité du déhanché de Shakira ou l’érotisme nerveux du Sacre du Printemps par Pina Bausch à l’Opéra Garnier, tester sous la douche ou, mieux mais moins simple, à la piscine la caméra waterproof Kodak PlaySport gagnée sur le Web’10…

Je ne l’ai pas fait. Par manque de temps. Et d’envie, donc (sauf la vidéo sous la douche évidemment).

Je sais que je ne suis pas le seul. J’ai eu l’occasion d’entendre plusieurs fois depuis le 1er décembre une réponse systématique de ceux que je m’étonnais de moins voir sur les réseaux sociaux : “depuis que je vis des choses passionnantes, je ne peux plus bloguer“. Et je sais déjà que 2011 sera encore plus excitant pour moi, toujours plus ancré dans une vraie vie qui m’empêchera d’en dire trop ici. Evidemment, je ne le regrette pas puisque je le conduis, mais je réalise plus que jamais que l’écriture est un exercice vital lorsqu’il est partagé. Je trouverai d’autres moyens.

Je me suis contenté de livrer quelques instantanés de vie sur  Twitter. L’endroit où je m’autorise futilité, absence de recul, vingtième degré, débats de cour d’école, relais de mes moments parmi les moins passionnants (breaks télé) et extraits de vie qui en révèlent peu à chaque fois et beaucoup au total. En écrivant moins sur ce blog et en jouant le jeu de la rareté sur lefigaro.fr, mon fil Twitter est devenu avec Facebook le hub central de mon identité en ligne. Celui dont on me parle inlassablement. Celui qui me donne quelques frissons chaque fois qu’un client me révèle -malicieux- qu’il s’y est abonné, ce qui provoque systématiquement des excuses que je présente pour tant de légèreté.

Alors voilà, je présente des excuses que personne n’attend pour avoir quelque peu laissé en jachère ce lieu virtuel pourtant important pour moi. Il s’habituera avec moi à un rythme différent, imposé par de bonnes raisons : de plus en plus de sujets qui m’intéressent croisent ma vie, je crois que c’est une bonne nouvelle.

Ceci était donc mon 1000ème billet sur PRland.

Le gratin dans l’espace et la télé dans la radio

De toute évidence, le titre de ce billet est une tentative de condensé un peu maladroit. On va donc y aller dans l’ordre.

Toshiba dans l’espace

Hier soir, Toshiba présentait à une petite vingtaine de blogueurs son plan marketing pour attaquer les fêtes de Noël : une campagne européenne envoie une chaise dans l’espace, des chaises seront disséminées dans Paris avec un numéro qui enverra celui qui aura trouvé la bonne dans l’espace, rien de moins. Rendez-vous ici le 18 novembre pour trouver l’une des chaises qui vous donnera accès le 14 décembre à une soirée où sera désigné l’heureux gagné. J’ai bien checké, on peut demander le chèque plutôt que le voyage alors ça va.

Les Hôtels six sens convoquent le gratin au VIP Room

Une liste impressionnante de people s’était déplacée -Emmanuelle Béart, Patrick Bruel, Karin Viard, Michele Laroque, Franck Dubosc et plein d’autres- à l’invitation des hôtels de luxe qui proposent parait-il les plus somptueuses suites sur pilotis aux Maldives et en Thaïlande entre autres. Claude Challe a mis en musique la soirée pour lancement de la compilation« Six Senses by Claude Challe » qui est plutôt pas mal.

vip-room

Laurent Guyot, qui organisait, donne déjà rendez-vous fin du mois pour une vente aux enchère Bob l’éponge au profit de WWF avec dans la salle Patrick Poivre d’Arvor, Inès de la Fressange, Patrick Bruel, Nikos Aliagas, Franck Dubosc, Cyril Hanounah, Mademoiselle Agnès, Marc-Olivier Fogiel, Arianne Massenet ou encore Christophe Dechavanne.

Lancement de i>Télé la radio

C’était au siège de Canal plus, avec sur scène Pierre Fraidenraich – Directeur Général d’i>Télé, Roberto Ciurleo et Emmanuel Jayr – Président et Directeur Général de Goom Radio, Jean-Baptiste Boursier -Redacteur en chef d’i>Télé La Radio, Benoit Raphaël -Redac Chef du Post, un passage éclair autour du buffet de Bertrand Méheut – Président de Canal +, toute l’équipe de présentateur radio ET télé dans la salle. Bref, un événement. Et une ambition : rendre mainstream une offre radio qui existe déjà mais tarde à se massifier vraiment. i>Télé la radio est à écouter sur Goom, sur lepost, dans quelques jours via une appli iPhone et dès maintenant pour les quelques-uns à être équipés sur une radio Wifi (telle que la Squeezebox Radio de Logitech.

Cette nouvelle radio s’adresse aux 15-35 ans en leur permettant de composer leur propre programmation au sein de l’offre de contenu dont le fer de lance est le i>Radio Show animé par Jean-Baptiste Boursier et Céline Bosquet.

J’ai de plus découvert ce matin la réelle capacité de Goom radio de permettre à chacun non seulement de composer son programme, mais également de créer et produire ses émissions, par un simple upload depuis PC ou mobile. Ce qui m’a donné envie d’avoir 15 ans (on en est tous là, je sais).

Pour fêter ça, la photo de famille qui bouge

Et le film promo très 20ème degré “Hollywood like”

Le paradoxe Mylène Farmer

J’avais décidé de ne pas écrire sur le concert de Mylène Farmer que j’ai vu hier soir puisque tout ce que je pense du concert et du Stade de France a déjà été écrit et que le sujet a un peu gonflé tout le monde depuis quelques jours.  Mais en la voyant à l’instant au 20h de TF1 avec Claire Chazal (que la chanteuse trouve très jolie, on s’en souvient), je ne peux pas résister davantage.

mf-au-20h-2

Continue reading “Le paradoxe Mylène Farmer”

Give it to me

Je savais que ce concert là était fait pour Bercy. Je l’avais vu de loin au Stade de France il y a un an, j’en étais revenu persuadé d’être passé à côté d’un excellent spectacle pour cause de mauvaise adéquation avec le lieu. J’en ai reçu le meilleur ce soir, au POPB, avec une Madonna d’abord en service minimum puis finalement bluffante d’énergie. Dans une version qui a légèrement évolué, remplaçant 3 titres et une scène médicalisée qui laisse la place à un hommage à Michael Jackson.

Entre temps, le concert de Buenos Aires a été diffusé sur Sky 1. La Madonne, toujours aussi pro, a visiblement tout réenregistré en studio pour corriger ses désormais célèbres ratages vocaux. Parmi les meilleurs moments en live, Devils wouldn’t recognize et Give it to me ne livrent pas toute leur magie en vidéo contrairement à She’s not me et surtout au remix de Like a prayer qui replongent réellement dans l’ambiance du show.

Cannes express

Deux jours à Cannes pour le Festival, c’était une expérience un peu extrême à tenter. Du coup, tout était super bien calé à l’avance, presque trop, on n’a pas pu tout faire.

La météo avait été super bien brieffée pour assurer deux jours de soleil donc de colorisation active, Luc s’était mobilisé pour nous assurer une invitation sur les transats de la plage VitaminWater et nous permettre d’assister au tournage d’un film réalisé par Rosanna Arquette, Fabien était là pour nous accréditer et nous escorter au Majestic voir Johnny (enfin ce qu’il en reste), copine du sud nous a assuré le verre/dîner d’accueil, Vincent et Nicolas ont accepté de nous accueillir à minuit dans leur resto qui déchire et les blogueurs du pays avaient super bien travaillé pour liver une blogueur du sud Ecce Vino à Nice avec près de 100 personnes. Et puis Laurent a assuré grave en nous permettant un accès immédiat (par Jean Roch himself) pour une soirée mémorable au VIP Room localisé au Palm Beach avec une Paris Hilton au taquet, une musique extra, des lions, un dromadaire, des filles très peu habillées prêtes à beaucoup pour choper une cigarette et plus si affinité (les détails étaient à suivre en direct sur Twitter).

On aurait pu voir des films (mais non), faire les fiérots au Palais des Festival toute accréd’ en avant (mais non plus), prendre le contrôle du bar du Pavillon Kodak (pas cette année), aller boire un verre au Martinez en pretextant “un rendez-vous avec Eric Maillard” (ça marche d’habitude pour tout le monde), parcourir 67 fois la rue d’Antibes (mais ça faisait très 2008), alors on aura juste fait suffisamment pour que ce week-end paraisse une semaine. Merci à tous ceux qui ont rendu ça possible.

Mise en page 1

A l’année prochaine !

Le Festival m’attend

Ce sera ce week-end en vrai, j’ai cru comprendre que ce serait d’ici là aussi sur Orange Cinéma Séries qui n’a pas été prévenu que je prends dorénavant toutes les invitations VIP très très au premier degré.

Il devrait y avoir un accueil par notre star du sud à nous (on lève les bras), une ou deux soirées au VIP Room déplacé pour l’occasion par Jean Roch à Cannes (j’ai bien noté Martin Solveig vendredi soir à minuit), une visite chez Vincent et Nicolas, deux journées de grand soleil donc plus de plage que de cinéma, un peu de Pavillon Kodak, un touche de parisianisme mondain dans Blogueurs du Sud, des mojitos sur les marches (non pas celles du Festival) avec GuiM, la terrasse du Martinez où on cherchera bien Penelope et Javier et plein de surprises. Vivement.

Le premier qui me dit que tout ne tiendra pas dans un week-end sera privé de Twitter pendant une semaine.

Les enfoirés font leur cinéma en 2009

La dernière répétition des Enfoirés avant l’enregistrement du concert à Bercy avait lieu en public hier soir. Tout n’était pas calé mais les quelques longueurs entre deux chansons ont permis de transformer Bercy en Karaoké géant faisant de cette soirée d’une pierre deux coups. A l’exception de Robin, Cabrel et Elsa, tous les piliers étaient là pour entourer les deux petits nouveaux : Renan Luce et Thomas Dutronc.

Parmi les bons moments, l’ouverture avec la reprise en mode Charlot par la troupe au grand complet de Toi + Moi de Gregoire dont voici une vingtaine de secondes.

Pour le vingtième anniversaire, les enfoirés ont pour la première fois enregistré un titre avec des paroles originales “Ici les enfoirés” à écouter ici :

La journée mondiale de lutte contre le sida a 20 ans

La journée de sensibilisation à la pandémie du sida a été créée en 1988 pour mobiliser partout dans le monde le premier décembre de chaque année l’attention des médias. On se serait bien passé de fêter cet anniversaire mais ça semble nécessaire tant le sujet semble loin des préoccupations notamment des jeunes générations. En France, quelques jours avant le Téléthon, la mobilisation est souvent relativement peu relayée et pourtant active telle que le démontre la carte des manifestations proposée par le CRIPS.

Parmi les événements, le Ministère des Affaires Etrangères et le fonds mondial de lutte contre le sida ont décidé de porter cette année un regard teinté d’espoir en proposant une exposition multimédia à l’occasion du lancement du livre Renaître à la vie au Musée de l’Homme. Les photos de Magnum semblent prometteuses.

Buzz the ROI

Aujourd’hui se déroulait ma journée Buzz the Brand, la formation organisée par Vanksen et Strategies dans laquelle j’intervenais pour parler ROI. Avec plein de discussions intéressantes mais l’impression bizarre d’avoir vu un film un peu à l’envers. Avec Galli en point d’orgue. Comment ça on comprend rien ?

Galli l\'alligator qui buzz pour 13ème rue

Continue reading “Buzz the ROI”