Le mysterieux engouement des français pour les blogs

IHTAprès une vague de papiers en 2005 partout dans le monde et notamment aux USA sur la position leader de la France dans la blogosphère internationale, les derniers articles depuis le début de l’année tendaient à s’intéresser davantage à l’explosion du nombre de blogs chinois. Or, cette semaine, l’International Herald Tribune a publié un papier intitulé “France’s mysterious embrace of blogs”, et en première de couv’ s’il vous plait (pdf ici).

Selon l’auteur, Thomas Crampton, nous qui sommes déjà réputés pour notre goût immodéré pour les grèves et les cafés philosophiques (!), nous comptons aujourd’hui parmi les blogueurs les plus actifs (les blogueurs français passent 1h00 par jour à visiter des blogs, 12% des internautes français ont créé un blog…). Les raisons seraient à la fois techniques, historiques et culturelles, analysées au travers d’interview d’acteurs de la blogosphère française.

D’un point de vue technique et historique, le fait que le nombre de connexions haut-débit soit en forte augmentation ne me parait pas constituer un argument valable, l’article oublie qu’on rattrape un retard plutôt que de conforter une longueur d’avance. Le minitel est positionné comme un accelérateur (en ayant forgé des habitudes de communication électronique bien avant Internet), mais là encore, difficile de ne pas penser que si le minitel a eu un rôle, c’est plutôt de freiner le taux d’équipement des français en matériel informatique à la maison. Jean-Michel Billault donne d’ailleurs une perspective différente en la matière avec la prise de position des “gens ordinaires” sur le net, impossible sur feu le minitel. Mais pour l’explication technique et historique, rien de probant. C’est donc du côté culturel qu’on devrait trouver les raisons.

Pour ce qui est des traits de caractère révélés sur les français au travers de leurs blogs, le constat n’est pas tendre : plus critiques, plus négatifs, plus égocentriques et plus provocants que leurs homologues américains, peu enclins à débattre vraiment et bloqués sur leurs positions (selon Laurent Florès de CRM Metrix), ils aiment parler d’eux, en tout cas plus que les allemands ou les scandinaves (selon Loïc Le Meur qui explique en outre que l’activité sur les blogs pourrait contribuer à diminuer les grèves en France cet automne). Autant d’attributs qui prédestinaient les français à s’emparer des blogs.

L’article s’arrête dans le désordre (littéralement!) sur les blogs politiques avec notamment Benjamin Griveaux, Directeur de la stratégie web de DSK, qui estime qu’”on ne peut pas être élu Président en France sans un blog” et une mention appuyée au blog de Ségolène Royal et à Christophe Grébert, le tout sans vraiment prêter attention à l’unique couleur politique représentée. Le journaliste passe en revue la difficulté des marques face aux blogs (avec l’exemple des ChiennesDeGarde – choix étonnant), le succès de blogs de Pascale et du Darkplanneur. Le journaliste précise que les français ne sont pas que sérieux (ouf) : ils peuvent aussi être fun à l’image de Cyrille/Vinvin et son bonjour-america.

Sur le fond et au global, le papier est plutôt bien vu et relativement bien documenté. Sur la forme, je confirme en tant que français égocentrique, critique, négatif, buté et bloqué sur mes positions : c’est vraiment mal construit…

La guerre des people

Comme le relève Lena Lutaud dans le Figaro ce matin à l’occasion du lancement de Public TV, “la guerre entre les journaux people français s’est déplacée des kiosques vers le web”. Public TV, “première télé people sur Internet” créé conjointement par le magazine Public et Yahoo, est en ligne depuis ce matin avec son émission “la quotidienne” qui sera complétée par une hebdo (animée par Magloire), des interviews, de la VOD… Cette nouvelle chaîne est lancée en même temps qu’une plate-forme de blog. Une semaine auparavant,  Closer TV est arrivé avec une série de “chaînes closer” thématiques (La mode des stars, votre coach closer…), précédé de GalaTV, positionné moins comme une chaîne à part entière que comme des vidéos accessibles sur le site du magazine. Comme le note Gilles Klein dans Pointblog, on s’étonne de l’absence totale d’exploitation du format podcast vidéo.

MAJ 21/03 : Si vous voulez du Potin Blogosphérique, c’est que ça se passe, aidez les à vaincre l’adversité…

Audience Câble et Satellite

Vu sur la newsletter de NewsMedias, la part d’audience des chaînes du câble et du satellite rendu public par Médiamétrie dans le cadre de son étude MediaCabSat septembre 2005 – février 2006 (version complète en pdf). Sans surprise, les chaînes généralistes de flux (TF6, RTL9, TV Breizh, TMC…) restent devant des chaînes selon moi qualitativement supérieures (Jimmy, Paris Première, Planète…), ces dernières ne dépassant souvent même pas le 1% qui permet d’apparaître dans le classement. Le premier qui se plaint de la qualité des programmes des chaînes françaises est prié de consulter de plus près la liste des chaînes disponibles et de ne pas appuyer systématiquement sur les mêmes boutons de la télécommande…

Part d’audience, en %, par rapport à la population abonnée

Seuls sont mentionnés les résultats supérieurs à 1 % sur la dernière vague ainsi que les chaînes ayant souscrit à l’étude.

0905. . .1204. . .0904

0206. . .0605. . .0206

26.3. . .25.3. . .24.7. . . . TF1

14.1. . .14.0. . .14.4. . . . FRANCE 2

.9.6. . . 8.9. . . 9.0. . . . FRANCE 3

.8.0. . . 8.9. . . 8.8. . . . M6

.4.5. . . 4.6. . . 4.8. . . . CANAL+

.2.7. . . 1.8. . . 1.8. . . . CANAL+ SPORT

.2.6. . . 2.7. . . 2.6. . . . TF6

.2.1. . . 2.8. . . 3.0. . . . TPS STAR

.1.8. . . 2.1. . . 2.3. . . . RTL9

.1.8. . . 1.8. . . 1.9. . . . TIJI

.1.7. . . 1.8. . . 1.8. . . . CANAL J

.1.7. . . 1.7. . . 1.5. . . . TV BREIZH

.1.6. . . 2.4. . . 2.3. . . . 13EME RUE

.1.6. . . 2.0. . . 1.9. . . . DISNEY CHANNEL

.1.4. . . 1.3. . . 1.4. . . . FRANCE 5

.1.3. . . 1.9. . . 1.9. . . . CANAL+ DECALE

.1.3. . . 1.7. . . 1.7. . . . CANAL+ CINEMA

.1.3. . . 1.6. . . 1.5. . . . TMC-MONTE CARLO

.1.3. . . 1.1. . . 1.2. . . . CINE CINEMA FRISSON

.1.2. . . 1.1. . . 1.2. . . . CINE CINEMA PREMIER

.1.2. . . 1.1. . . -.-. . . . BOOMERANG

.1.1. . . 1.4. . . 1.4. . . . SERIE CLUB

.1.1. . . 1.2. . . 1.3. . . . LCI

.1.1. . . 1.1. . . 1.3. . . . SPORT+

.1.1. . . 1.0. . . -.-. . . . TELETOON

.1.1. . . -.-. . . -.-. . . . PARIS PREMIERE

.1.0. . . 1.3. . . 1.2. . . . PIWI

.1.0. . . 1.1. . . 1.3. . . . TPS CINESTAR

Définition de la “part d’audience” par chaîne :

Il s’agit de la répartition de l’audience des abonnés au câble ou à un bouquet numérique entre la chaîne concernée et l’ensemble des autres chaînes. Les résultats sont fournis en %, en moyenne du lundi au dimanche, sur l’ensemble de la journée – 3:00 à 27:00 – .

Enfin un peu de baston

C’est sur son blog que Jean-Michel Aphatie a choisi de faire sa fête à Claire Chazal suite à son interview de Villepin hier soir. Extraits choisis (difficile de faire des coupes, chaque mot compte) :

“Titulaire de la présentation des journaux du week-end sur TF1 depuis quinze ans, cette journaliste, élégante et sobre dans l’exercice, cultive une manière très personnelle de conduire les interviews. Généralement elle intervient peu, contrarie peu, parsème ses entretiens de petites remarques personelles assez vides de sens généralement et qui de ce fait ne gènent pas particulièrement l’interviewé. Au total, Claire Chazal pose peu de questions à son interlocuteur qui, le plus souvent, expose son message dans des conditions optimales à une heure de grande écoute. Hier soir, Claire Chazal a porté à son raffinement son style propre d’intervieweuse. Hormis la question précise du retrait du CPE, reposée deux ou trois fois, les quelques vingt minutes d’entretien, durée exceptionnellement longue sur TF1 pour un entretien politique, peuvent se résumer à un long plaidoyer du premier ministre – …/… – plaidoyer légérement épicé de petites phrases de Claire Chazal. Exemple: “C’est le paradoxe de la complexité.” Et aussi, répétée plusieurs fois: “Mais vous êtes en première ligne dans cette réforme, impliqué personnellement…”. Celle ci enfin: “C’était important d’expliquer tout cela car il y a beaucoup de malentendus.” Voilà sans doute l’une des clés du succès de Claire Chazal, qui est aussi le secret de sa longévité: dans son genre, elle est à la fois imbattable et unique”.

Ca fait quand même quelques paires de claques qui nous réveillent en plein hiver polaire. Merci Jean-Michel…

Vu sur imédias

En bref

J’aurais vraiment aimé m’y arrêter plus longtemps. Faute de temps, c’est dans un style quasi télégraphique que je survole les actus médias “légères” qui ont retenu mon attention aujourd’hui, soit dans le désordre :

  • Dernier mercredi serein : Dr House commence ce soir sur TF6, mon hard disk drive se charge de capter ça (immanquable). Gros problème à partir du 8 mars : 13ème rue a la bonne idée de programmer la série (immanquable) du moment : Véronica Mars le mercredi soir à la même heure. Certes, elle sera prochainement programmée sur France 2 (le site de 13ème Rue le met d’ailleurs étrangement en avant) mais quand même, on est à 2 doigts du cas de conscience (et qu’on ne me dise pas qu’il y a quand même plus grave dans la vie) : comment faire pour enregistrer 2 programmes à la fois ?? L’un ou l’autre va forcément proposer une petite rediffusion un autre jour dans sa grille, il va falloir plonger sur Télé Cable Satellite Hebdo… Je reviendrai sur Véronica Mars mais pour tous ceux qui comme moi ont reconnu l’inestimable (et d’ailleurs inestimée) valeur de Buffy et les Vampires, le lien entre les 2 séries ne s’arrête pas à la liste des guests. Mais forcément, j’y reviendrai, donc. Et pour ceux qui ne peuvent pas attendre, le site officiel est .
  • Jacques Froissant révèle sur son site et sur Agoravox que TF1 prépare une chaîne par (et pour ?) les blogueurs. A suivre de près.
  • Alors que toutes les majors expliquent à quel point les singles choisis comme locomotive des albums de leurs “stars” doivent impérativement être rythmées et joyeuses pour avoir avoir une chance d’être programmées en radio, c’est une balade semi-dépressive qui se classe première francophone des rotations radio  pour la semaine du 11 février (Un ange frappe à ma porte – va comprendre, Charles…).
  • Le numéro 2 de Netizen est attendu en kiosque demain au moment où le groupe Emap annonce la mise en vente de ses 43 magazines et fait la une des journaux, de Libé au Nouvel Obs en passant par La Tribune et L’Expansion. Guillaume nous donne l’info en temps réel sur son blog. Nous on s’apprête à refaire les fichiers et, c’est moins léger, on s’inquiète pour nos copains chez Science & Vie ou FHM entre autre.

Stratégies.fr

Stratégies couvC’est finalement cette semaine qu’a été lancé le nouveau site de Stratégies. La principale nouveauté réside bien dans l’ouverture de ses archives de plus d’un mois donc de la totalité des contenus publiés depuis 1998 (c’est quand même pas rien, une vraie mine d’infos).  Un forum est annoncé, manque plus que la discussion (je ne suis pour rien dans le premier message, juré !…). Une sélection quotidienne de blogs dans le domaine du marketing, de la communication et des médias est proposée, je suis au passage curieux de savoir dans quelle catégorie la rédaction classe celui de Michel-Edouard Leclerc

Les enjeux pour la presse locale

Dans la blogosphère comme ailleurs, la presse locale n’est globalement pas considérée au niveau du succès et d’influence qui sont les siens. Bien sûr, il est politiquement correct dans le microcosme parisien de se souvenir régulièrement que Ouest France reste le plus gros tirage de la presse quotidienne en France, que le choix de Chirac d’annoncer sa candidature en novembre 2004 dans la Voix du Nord n’avait rien d’anodin, que si on achète Libération ou Le Figaro à Paris, on reçoit "son journal" en province… Mais les décideurs parisiens ou internationaux continuent à s’intéresser en priorité à la presse nationale, notamment pour communiquer, en France. Même lorsque de vrais problématiques locales existent.

Alors que bon nombre de blogs s’intéressent aux médias, peu s’interrogent sur les médias régionaux et leur évolution. En cherchant un peu, j’ai trouvé deux blogueurs, Jeff Mignon sur Media Café et Benoît Raphaël sur Demain tous journalistes ?, qui défendent parmi d’autres sujets une presse hyperlocale vs une presse "service public" et les nouveaux champs qui lui restent à couvrir. Benoît nous informe au passage sur les médias locaux qui lancent des blogs, tels que Le Midi Libre et Ouest France, de l’opportunité que représente les Wikis pour cette presse. Ils soulèvent de vrais points de réflexion liés à l’évolution nécessaire de ces supports clés dans un contexte économique tendu et face à la montée en puissance des quotidiens gratuits et de l’info disponible en ligne.

A noter que ces deux blogueurs s’intéressent plus largement au journalisme citoyen, Jeff apportant le regard américain (il est basé à New York).

Nouveau site Stratégies

StratégiesC’est le 13 février que le journal de la communication Stratégies lancera la nouvelle version de son site. Dans un premier temps, pas de révolution majeure en vue, plutôt une évolution vers plus d’ouverture avec la gratuité des archives depuis janvier 1998 – les nouvelles informations resteront réservées aux abonnés pendant 1 mois. Pour le reste, pas de flux RSS, pas de blog de la rédaction, un traitement assez classique des blogs axés communication… L’intégration des nouveaux médias se révèle principalement avec la création du “Stratégies Bloggers Club”, composé d’une dizaine de blogueurs qui participeront à l’évolution du site. On espère également une réflexion sur l’intégration du sujet “nouveaux médias” dans les pages du magazine papier qui porteront plus immédiatement l’information à des décideurs en entreprises qui, pour certains, passent complètement à côté du nouvel environnement média. Et à quand le grand prix Stratégies des blogs ?…

L’information est relayée aujourd’hui sur des blogs, ici ou  ou encore , suite à une présentation organisée par l’agence Heaven qui a invité des blogueurs qui étaient contents de se croiser ou de se rencontrer et qui du coup relaient une actu qu’ils n’auraient sans doute jamais traitée. Malin. Et merci pour l’invitation.

Merci Ingrid

Télé loisirsIngrid Chauvin a été élue meilleure comédienne dans le cadre du concours Télé Loisirs qui sera remis ce soir dans le cadre du Festival de Luchon. Elle trouve du coup difficilement le temps d’animer (?) son “blog” lancé il y a un mois, avec déjà un long silence entre le 30 décembre et le 23 janvier. Parmi les autres “blogs de stars” disponibles sur plurielles.fr, celui de Brigitte Lahaie, Nathalie Vincent, Olivier Lapidus et Christine Haas.

Ca fait quand même pas mal d’occasions de rire ce week-end grâce à Ingrid alors merci.

Télévision démocratique ou lynchage médiatique ?

Janvier 2006 : pour la première fois, la télévision française donne un large écho à une enquête judiciaire particulièrement exposée. En diffusant les témoignages des acquittés d’Outreau devant la commission d’enquête parlementaire, les chaînes inaugurent “une pratique radicalement nouvelle en France qui marque l’irruption de la vie démocratique à la télévision” selon l’AFP.  A part LCI et Public Senat/LCP-AN (qui retransmettent intégralement en direct), les “grandes” chaînes anticipent mal le niveau de l’émotion nationale suscitée par les témoignages et sont réduites à diffuser de (larges) extraits dans le cadre des JT.

Au premier jour des auditions, la chaîne Public Sénat a recensé plus de 10 000 connexions à son site Internet, deux fois plus qu’habituellement. La chaîne de l’Assemblée nationale, LCP-AN, voit son audimat exploser et annonce 300 % d’augmentation de la fréquentation de son site. La rediffusion de ces auditions sur le canal commun aux deux chaînes, le soir même à 22 heures, leur a permis de se placer en deuxième position des télévisions les plus regardées via la Freebox, le bouquet ADSL de l’opérateur Free. Au regard le l’émotion suscitée, les grandes chaînes se disent “intéressées” par une diffusion en intégralité et en direct de l’audition annoncée de celui qui cristallise toute la haine provoquée par ce désastre judiciaire.

1er février : TF1 annonce la diffusion de l’audition du juge Burgaud sur son antenne suivi aussitôt par France 2. Les chaînes rivales se réclament d’une nouvelle mission citoyenne, les observateurs doutent des motivations réelles des télés.

Comment résumer la perception de ce déferlement médiatique -en particulier télévisé- d’un nouveau genre ? En version courte : un sentiment contrasté, mêlant la force rassurante de la transparence et une gêne extrême.

Malaise et contradictions parfaitement étayées par Daniel Schneiderman sur Big Bang Blog. Bien sûr, il ne s’agit pas de remettre en cause l’accès à l’information. Evidemment, les victimes méritent tout notre soutien. Mais je m’inquiète du risque évident de dérive d’un traitement judiciaire-spectacle dont on a déjà largement vu les dérives aux Etats-Unis. Je m’inquiète encore plus des montages forcément réducteurs d’extraits choisis de façon potentiellement orientée, le tout avec la puissance dévastatrice des images. Et surtout, je déteste la façon dont les médias télévisés s’exonèrent de toute responsabilité sur les erreurs du passé (désastre juridique ET médiatique ?) et se positionnent aujourd’hui comme ceux qui “donnent accès” et “analysent”, “mettent en perspective”, le tout sous couvert de devoir moral. Sur son blog, François Jost fait partie de ceux qui s’interroge sur l’éthique des médias de façon extrêmement percutante. Au final, je ne vois pas comment ne pas se poser la question : n’y a-t-il pas un risque (fusse-t-il infime) de sacrifier une nouvelle victime “innocente” ? Confronté au 13 acquittés, les chances de s’expliquer dans la sérénité se révèlent forcément très faibles. Je n’ai pas envie de prendre part à une nouvelle erreur collective mais un peu mienne et je refuse de fermer les yeux. Plus de questions que de réponses.

Pour compléter la reflexion, quelques déclarations des responsables des chaînes concernées :

Le Monde – 21 janvier 2006

"Nous n’avions jamais vu cela. L’émotion suscitée par le dysfonctionnement de la justice dans cette affaire a provoqué une curiosité que l’on n’imaginait pas. La décision de retransmettre ces auditions était donc amplement justifiée et a permis de montrer que les chaînes parlementaires sont devenues indispensables à la vie démocratique de ce pays." Jean-Pierre Elkabbach, PDG de Public Sénat

"Au début, ne sachant pas quelle serait la teneur des propos, on n’avait pas prévu de diffuser ces auditions sur la longueur, raconte. Mais, très vite, on a été frappés par la qualité des discours, et par le fait que ces gens ressemblent à n’importe quel Français…/…on nous reproche souvent, à nous les médias, de déformer, de tronquer les choses. Là, pour la première fois, nous avons eu l’occasion d’aller à la source, de diffuser les témoignages sans filtre". Valérie Lecasble, directrice générale d’i-Télé

"Sur une telle affaire, qui a marqué au fer rouge l’opinion publique, il y a un devoir moral de suite de la part des médias et des politiques" Richard Michel, président de LCP-AN

Le Monde – 27 janvier 2006 :

"Notre démarche n’est pas de faire la chasse au juge Burgaud et de suivre la meute, mais plutôt d’offrir aux téléspectateurs une information citoyenne" Jean-Pierre Elkabbach, président de Public Sénat

“Nous avons arrêté les retransmissions des acquittés d’Outreau pour ne pas donner l’impression d’un lynchage médiatique” Jean-Claude Dassier, directeur général de LCI (chaîne tout info du groupe TF1).

“Il est évident que le public est en demande d’explications et, à travers cette curiosité, se posent toutes les interrogations sur le fonctionnement de la justice. Pour autant, il ne s’agit d’accabler personne. Notre démarche se fera d’une manière pédagogique et avec le recul nécessaire." Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2

“Nous ne sommes pas LCI ou La Chaîne parlementaire, dont c’est vraiment la vocation. Dans la journée il est possible de casser l’antenne, en revanche le soir c’est impossible. Il est inimaginable d’enlever le journal télévisé…/… Nous ne souhaitons pas que la diffusion de l’audition du juge Burgaud apparaisse comme celle du type que l’on met à l’antenne de TF1 pour qu’il soit lapidé par la France entière…/… Le caractère fortement événementiel de cette affaire d’Outreau correspond à ce que nous voulons offrir sur TF1". Robert Namias, directeur de l’information de TF1.

[Avec l’audition des acquittés] "le processus d’identification a totalement marché…/… Il est évident que l’affaire d’Outreau et la prise de parole qu’elle a entraînée suscitent un intérêt tout-public…/… Il y a un débat qui s’ouvre dans la société française. Le service public doit parler au plus grand nombre, mais pas à n’importe quel prix." Yves Calvi, Mots Croisés sur France 2.

2 février 2006 – dépêche AP

La politique de la chaîne est de diffuser tous les événements importants…/… [cette audition] concerne tout le monde et ne doit pas être réservée à ceux qui ont les chaînes du câble…/… On a vu à quel point les auditions des acquittés avaient soulevé à la fois de l’émotion et des questions…/… [La retransmission en direct] correspond à une attente des citoyens d’explications" Arlette Chabot, France 2.

"On prendra l’antenne un peu avant 16H15 pour mettre en perspective" le passage devant la commission, puis TF1 retransmettra en direct les images de l’audition "vraisemblablement jusqu’à 19H00", a déclaré Robert Namias à l’AFP.