Cosmos 1999

C’était la série que je ne manquais sous aucun pretexte le samedi après-midi, dans "Samedi est à vous" puis l’année suivante dans "Temps X". Déjà un peu bizarre à 6 ans, j’étais amoureux de Sandra, la petite brunette insignifiante que personne ne remarquait parce que je trouvais Barbara Bain -l’héroïne officielle-toujours hallucinée (en fait, elle avait dans sa palette de jeu autant d’expressions qu’un calamar géant en pleine sieste). J’ai gardé en mémoire deux épisodes en particulier, un avec une araignée géante qui bouffait tout le monde, l’autre où les héros régressaient en hommes/femmes préhistoriques et se bouffaient entre eux. J’avais tellement eu les jetons que j’avais fini dans les jupes de ma mère.

Bien sûr, aujourd’hui, je trouve ça kitchissime, totalement niais, mal joué et pourtant, je ne peux pas le trouver totalement sans intérêt. Et 30 ans plus tard, en revoyant un épisode sur youtube, j’ai enfin compris pourquoi je trouvais qu’ils parlaient tous bizarrement : le doublage était de toute évidence réalisé au Quebec (bizarre pour une série anglaise). Au cas où je ne serais pas le seul nostalgique, le générique pour le plaisir.

One Reply to “Cosmos 1999”

  1. j’adorais aussi cette série et effectivement la petite brune discrete (si on pense bien à la même) provoquait aussi quelques émois adolescents…
    j’adorais également l’officier scientifique avec sa tête de professeur nimbus…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *