Encore une semaine comme on les aime

Ca ne se calmera visiblement pas jusqu’à la fin du mois de juin. Ma revue de semaine, c’est donc :

Lundi : avant-première de Hancock à l’Olympia. J’ai tout raconté ici.

Mardi : l’équipe d’Okigo nous présente le concept de voiture à la demande, un autolib’ dans Paris dont j’aurai l’occasion de tester les avantages à l’usage grâce à un an d’abonnement

Jeudi : je rate la soirée people sur la terrasse du Westlin pour foncer découvrir Wall-E grâce à allociné. On découvre à cette occasion la nouvelle démarche participative du site au Page Rank de 7 qui propose aux amoureux du ciné et des séries TV de contribuer activement à partir de la fin du mois de juillet en donnant la possibilité d’ouvrir des fiches série puis ciné et en ajoutant à partir de septembre de nouvelles rubriques contributives et de nouvelles thématiques (Festivals, musique…). Je me note de répondre à l’invitation de passer boire un café sur les champs pour rencontrer toute l’équipe.

Samedi : Mentos créé l’événement sur l’esplanade de Montparnasse avec un set de David Vendetta à l’occasion de la fête de la musique et un show des deux chercheurs fous les Eepy Bird. On les a vu sur tous les plateaux de télé cette semaine. C’est en mode prise de risque maximale (et largement protégés par des ponchos) qu’on s’expose en live aux geyser de Coca formés par la rencontre avec des mentos. Belle soirée devant une foule en délire, bien orchestrée par RPCA.

3 Replies to “Encore une semaine comme on les aime”

  1. Rassure moi, il était impossible d’entrer sans invit, pour Hancock?

    Parce que je suis passé devant dans l’après midi, ai blagué sur le fait que c’était Hancock Will Smith et non pas Herbie, pour finalement m’apercevoir que ce n’était pas une blague…

    J’ai montré le teaser (déjà bien drôle contrairement à ce que tu sembles dire) à l’ami en question, et on a regretté tout le weekend de ne pas avoir incrusté nos fesses dans cet event…

  2. Mathilde > jamais en public malheureuse, Guy veille
    Vu Quan > sois tranquille, c’était juste super militarisé, impossible de rentrer dans le carton magique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *