Eric Jones

Ceci n’est pas une rubrique régulière, je répète, ceci n’est pas une rubrique régulière. Juste le résumé d’une semaine presque ordinaire. Ca me fera marrer quand j’aurai 87 ans, sûrement…

Lundi : Levé 6h00. Rendez-vous puis déjeuner avec mon ex-boss et une ex-collègue devenus clients récemment. Cours de chant raté. Rush et pizza au bureau. Rentré 22h00. Dessert : 200 Dragibus. Couché minuit.

Mardi : Levé 7h00. Com de crise pour un client toute la journée. Séance de sport ratée. Rush et pizza au bureau (épisode 2). Rentré 22h30. Dernière soirée avant célibat de 2 semaines. Couché 1h00.

Mercredi : Levé 7h00. Rendez-vous avec d’autres ex-collègues qui deviennent eux aussi nouveaux clients. Je commence à avoir un problème d’espace-temps. Soirée Netizen (comme tout le monde) puis soirée Neuf TV où je croise nettement plus de têtes connues (ou reconnues). Dîner fixé avec une copine la semaine prochaine. Rentré 2h00. Couché 2h30.

Jeudi : Levé 6h00. Déjeuner avec ex-collègues et néanmoins clients depuis 3 ans. Longtemps qu’on s’étaient pas retrouvés tous ensemble pour parler d’autre chose que de boulot. On parle du “bon vieux temps”. Retour bureau. Soirée agence sur un bateau. Rentré pas tard pour cause de taf le lendemain. Couché 1h00.

Vendredi : Levé 5h30. En vrac pour répétition puis présentation prospection un peu compliquée. Rush mais pas de pizza au bureau. Rentré 22h00. Couché 22h01.

Samedi : Levé 8h30. Enfin un week-end pour me refaire une santé : plus de 2h00 de sport, exceptionnellement pas de chocolat viennois au Starbucks du coin, passé voir l’excellente expo Willy Ronis à Paris à l’Hotel de Ville, visionnage des séries ratées cette semaine, envie de voir personne (ce sera pour demain), soirée zapping variétés pas variées (partout Chimène Badi,  Tina Arena, Julie Zenati, Anggun, je sais même pas pourquoi je zappe), téléphone famille, couché minuit.

Dimanche : Levé ? J’ai 150 ans au bas mot. Des courbatures à peu près partout. J’annule mon brunch prévu de longue date. Je profite de cette interruption involontaire de mobilité pour rester scotché sur mon PC et visiter des blogs que je ne connaissais pas, commenter, poster une note rédigée il y a longtemps sur les blogueurs mais pas destinée à être bloguée. Envie de participer à l’opération Couvrons nous menée par Fred de Mai, oublié ma cam au bureau, j’essaierai avant mardi (date limite). Je plonge sur la saison 4 de Scrubs que j’ai pas vu (tiens il faudra que je poste une note un jour sur cette série tordante avec bande sonore tendance Comics). Pas de sortie en boîte ce soir, pourtant quasi rituelle le dimanche soir. Levé tôt demain…

5 Replies to “Eric Jones”

  1. en fait pas besoin de signe distinctif pour la prochaine ,150 ans dans une troupe de blogueur, je doit pouvoir le reconnaitre 😉

  2. Sam et Fred > Mon identité en ligne est en train de s’affirmer : “psychopathe de 150 ans bien sous tous rapports”…
    Virginie > Je vends habituellement mon secret très cher mais je fais une exception pour toi : cocktail pizza et Dragibus !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *