Florence Dauchez ou l’art de l’interview séduction

Florence_dauchez_1C’est devenu la marque de fabrique des intervieweuses à la télévision : une façon de poser des questions pugnaces avec un sourire enjôleur, une capacité à enrober de charme des échanges virulents. Bien loin de l’arrogance souvent gratuite de Marco Fogiel et de la platitude d’un Stéphane Bern. Parmi les dignes représentantes, on trouve Daphné Roullier, Pascale Clark ou Laurence Ferrari, dont on entend souvent parler. Je ne me souviens par contre pas avoir lu quoi que ce soit concernant Florence Dauchez depuis longtemps. Elle ne me semble pas avoir fait partie du mercato du début d’année. C’est pourtant à mon avis l’une des meilleures. L’intelligence de ses interviews passe par les vraies questions sans détours et un véritable échange : la journaliste n’hésite pas à laisser de côté les questions listées sur ses fiches pour rebondir sur les propos de son interlocuteur, ce qui n’est pas si fréquent. Elle me parait totalement sous-employée aujourd’hui sur Canal +, même si tenir la barre de + Clair n’est pas rien. Peut-être est-ce à cause d’un sale caractère : on se souvient qu’elle avait claqué la porte de Zone Interdite en 98. N’empêche, une bonne intervieweuse au 20h de TF1, ça pourrait être une bonne option non ?

4 Replies to “Florence Dauchez ou l’art de l’interview séduction”

  1. T’es fou ou quoi ? Une journaliste qui poserait des questions non préparées ? Au 20 heures de TF1 en plus ?

  2. jbp > non non je parle au contraire de dossier ultra travaillé pour être capable de sortir du cadre rigide des questions préparées

  3. effectivement…mais la censure existe encore malheureusement (le direct permet de l’éviter (un peu))

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *