Je te vois

Toi que mon indépendance blesse,
Toi qui voudrais que je donne moins,
Toi qui profite de mes faiblesses,
Toi qui n’attend plus rien.

Toi qui conseille avec tendresse,
Toi qui préfère rester témoin,
Toi qui pense qu’en âge on progresse,
Toi qui me trouve bien loin.

Toi qui reste sans que l’amour cesse,
Toi qui m’en veux de rire sans fin,
Toi qui me pense dans d’autres stress,
Toi qui me crois serein.

Toi qui voudrais tant que je reste,
Toi qui  me montre ce chemin,
Toi qui me dis que le temps presse,
Toi qui pense que je vais bien.

Je sais.

Je sais, j’en ai pas l’air
Mais sache que je te vois.

2 Replies to “Je te vois”

  1. Oh tu sais Céline, les gens commentent sur Facebook ou Twitter maintenant. Ca laisse moins de trace. C’est dommage. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *