La fête à Mickey

S’il est une marque qui sait tenir dans la longueur sa relation communautaire avec les medias sociaux, c’est bien Disneyland Paris. Tout avait commencé en juin 2007 avec la découverte en exclusivité de l’attraction Crush’s Coaster puis en janvier 2008 la Tour de la terreur. Dimanche dernier, on a pu assister dans des conditions exceptionnelles au pré-lancement de La Fête Magique de Mickey qui a débuté le 4 avril et animera l’année 2009. Au programme : de multiples nouveaux spectacles, une piste de danse intergalactique et un DJ lunaire à Discoveryland, le Playhouse Disney Live parfait pour faire rêver les tous petits, un train entièrement redécoré aux couleurs de Minnie… Comme pour compenser l’absence de nouvelle attraction majeure cette année, des nouveautés sont dissimulées à tous les recoins du Parc, suffisamment pour donner envie à ceux qui connaissent le parc par coeur comme moi de revenir.

la-fete-magique-de-mickey Merci Richard.

Evidemment, ça a été l’occasion de profiter abondamment des incontournables dont on ne se lasse jamais (en plus de Nemo et de l’ascenceur en folie, il y a le train de la mine, Space Mountain, Aerosmith…) et de plonger dans un univers jeu vidéo du côté de Buzz L’Eclair que j’avais raté jusque là. Avec toujours l’esprit colonie de vacances qui va bien.

Il en restera également un souvenir ému pour l’ambassadrice Prisca dont j’ai fait encadrer la carte de visite magique, le mystérieux David sans lequel Buzz l’Eclair serait resté au rayon “pas pour moi” et notre chef des taxis préféré qui a rendu le voyage aux aurores sympathique. Il y a aussi la toonification, dont chacun peut profiter sur le site disneylandparis.fr et à laquelle chaque participant a eu droit.

eric-toon

Deux toutes petites dernières infos dans leur format officiel avec une dédicace spéciale pour mon coach.

Si on n’a pas eu l’occasion de goûter au Macaron Mickey créé par Ladurée, il ne perd rien pour attendre : il sera disponible sur les Champs-Elysées entre le 4 et le 10 mai 2009 (évidemment, je ne m’y rendrai pas bien qu’à 3 minutes de mon bureau).

macaron-hors-boite

En revanche, on a été invités au restaurant de Mickey (probablement foulé ce jour là par Lio, Chabal et tous les autres VIPs présents). Je n’y ai évidemment presque pas mangé de dessert (1 selon la police, 34 selon les organisateurs).

eric-desserts

5 Replies to “La fête à Mickey”

  1. Ouaaaa, t’as mis ton toon 🙂
    Et t’as parlé de David notre héros, et du chef des taxis… Mais t’as oublié de donner notre grade chez Buzz L’Eclair …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *