La solution pour TF1

Le feuilleton estival des transferts télévisuels a commencé cette année
dès  le mois d’avril.  Avec une conséquence inattendue pour  TF1 qui se
retrouve à ce jour sans présentatrice de JT pour les journaux du week-end
cet été. Avant d’offrir à TF1 la solution à leur problème, retour sur
les épisodes précédents pour ceux qui n’auraient pas tout suivi. C’est digne d’une saga de l’été sur TF1 : plein de rebondissements et ça promet encore quelques semaines mouvementées…

C’est au début du mois d’avril que TF1 débute les hostilités en annonçant l’arrivée de Harry Roselmack au poste de remplaçant officiel de PPDA en lieu et place du joker attitré Thomas Hugues. Victime d’une volonté de meilleure représentation des diversités au sein de la chaînes qui aurait été soufflée par Chirac, validée par Sarkozy et largement appuyée par PPDA, Thomas Hugues, après un court moment de stupeur, accepte contre toute attente le poste de Directeur des Opérations Spéciales et des Magazines de TF1 (et une belle augmentation) et sort de l’ombre.
Alors qu’on pensait l’épisode clos, c’est le 2 mai que le Parisien révèle que Laurence Ferrari quitte TF1 pour Canal + pour produire et présenter une emission politique et prendre du même coup le créneau occupé depuis 10 ans par Karl Zero qui, licencié, le prend forcément pas trop bien.
Histoire de ne pas perdre la face, TF1 prend les devants et tente de garder la main en annonçant dès le mercredi 3 l’arrivée de Melissa Theuriau, transfuge de LCI, en remplacement de Laurence Ferrari. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’on apprend avec moult explications pourquoi et comment la "trop jeune" Melissa décline la proposition de TF1, ce qui ressemble quand même à un violent camouflet.
Alors que les pronostics vont bon train quant au nouveau joker féminin de Claire Chazal (Drucker, Lapix, Roulier…), ce n’est que quelques heures après la confirmation de l’arrivée d’Anne-Sophie Lapix que la surprise vient à nouveau d’ailleurs avec le coup de théâtre de Thomas Hugues qui plaque TF1 pour prendre les commandes de plusieurs magazines et de son journal sur M6.
Du côté de TF1, alors que Vis ma vie ne survivra pas au départ de Ferrari, 7 à 8 cherche désespérément présentateurs avec une option pour un duo Chain (producteur) et Theuriau (qui semble ne pas payer son refus)… et se retrouve avec une chaise vide cet été au 20 heures, Lapix étant engagée auprès de M6 jusqu’au 1er septembre.

Après ce jeu de chaises musicales quelque peu gaguesque, TF1 (qui je le rappelle avait quand même tiré le premier) annonce dans l’édition de demain du Journal du Dimanche par la voix d’Etienne Mougeotte prendre son temps (prudemment) pour révéler le nom de la remplaçante qui sera issue du Groupe TF1 (ce qui couvre quand même la rédaction de LCI…). On comprend que l’équation n’est pas simple. Difficile dans ces conditions de valoriser un poste proposé 2 fois à une autre avec un statut assez peu stable de joker temporaire… Dommage, pour aller jusqu’au bout de la diversité, le poste était plutôt bien taillé pour Christine Kelly, qui officie sur LCI et dispose de son site internet officiel.

La solution pour TF1 promise ? Facile : priver de vacances PPDA (qui a participé à ce qui a mis le feu au poudre) et l’inviter à remplacer Claire Chazal. Franchement, ils auraient pu y penser tout seul…

3 Replies to “La solution pour TF1”

  1. Ce qui est domage dans ces histoires de transfert, c’est qu’on n’en connait pas les montants comme dans le foot…
    🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *