Le retour de Dorothée

C’est l’événement du week-end. Chez Michel Drucker, toujours au taquet quand il s’agit d’orchestrer un retour. Dorothée revient, à l’occasion d’un livre et d’une émission à la fin de l’année sur la TNT à Paris avec toute sont équipe. Dans le public, lors de l’enregistrement de mercredi, il y avait tous ceux de ma génération, visiblement très en forme pour célébrer un come-back teinté de transformation. Des témoins ont cru voir la réincarnation d’Edith Piaf, c’est dire.

Alors évidemment, pour la grande majorité de mes copains blogueurs tout juste post-pubères, Dorothée, ça veut pas dire grand chose. Tout au plus un Club Dorothée qui trustait les programmes jeunesse de la une jusqu’à il y a 10 ans, en alignant des niaiseries japonaises. Mais pour ceux qui l’ont suivi des Visiteurs du mercredi en 1975 à Récré A2 jusqu’en 1975 en passant par l’animation de Réponses à tout, des prouesses de speakerine plutôt marrantes, Dorothée, c’est mieux que ça. C’est celle qui nous a offert Goldorak et Candy. Qui a revisité les vieilles chansons françaises avec notamment Zabou. Qui a inventé avec Jacqueline Joubert un format de programmes intelligents pour les plus jeunes. Qui a tourné avec François Truffaut et Robert Enrico. Qui a rempli plusieurs fois Bercy. Probablement la seule star des enfants après l’élimination de Chantal Goya au jeu de la Vérité. Et avant sa propre élimination par overdose (plus de 20h00 de programmes par semaine !) mais aussi probablement par manque de créativité et renouvellement.

Dorothée 2007Dorothée 2007

Dorothée a 54 ans. Ne l’ayant pratiquement pas revue depuis 10 ans (à part un début de retour déjà chez Drucker dans l’émission de Chantal Goya en décembre 2005), forcément, la mesure du temps est un peu violente. Et le look a en effet l’austérité d’une Piaf. D’après ce qui bruisse sur le net, la deuxième partie de l’émission est émouvante, lacrymale même, avec Faustine Bollaert en larmes dans les bras de son idole. Des vidéos de fans circulent déjà. J’avoue, je jeterai peut-être un oeil en passant dimanche soir…

9 Replies to “Le retour de Dorothée”

  1. Autant j’ai été bercé par ses émissions gamins j’ai meme été à un de ces concerts Bercy… autant j’ai parfois été choqué par sa froideur avec les enfants.

    Comme quoi, meme avec un bon produit il faut soigner sa relation clientèle jusqu’au bout 😉

  2. ‘tain, en effet, ça ne nous rajeuni pas, elle encore moins…
    C’est marrant, en lisant le début de ta note, sans regarder les visuels, je l’imaginais presque inchangée avec ses cheveux-baguttes blonds, raides et la franges au dessus du sourcil…
    La claque…
    Manque plus qu’Arianne et Jacky, mais j’imagine qu’ils sont sur le plateau

    Pas de pitié pour les croissants…

  3. Je l’ai croisé dans un studio de télé la semaine dernière. Il a fallu deux personnes pour me convaincre que c’était elle. ‘tain de coup de vielle…

  4. Mon dieu!!!! Ca casse le mythe.
    Tu peux me rendre un service? il faut voter pour la vidéo de ma petite Floriane via mon blog pour quelle puisse gagner le concours. C’est très important. Rendez vous sur http://www.loicmanac.fr Merci.

  5. Je suis sur que l’on a tous en tête cette chanson toujours d’acualité 😉
    ‘Allo, allo monsieur l’ordinateur Dites-moi, dites-moi où est passé mon cœur…’

  6. Oh oui, j’avais oublie “Allo, Allo monsieur l’ordinateur” et pourtant c’etait mon premier 45 tours (!!!!). Par contre, elle a vraiment pris un coup de vieux…. Si je ne m’abuse Chantal Goya a a peu pres le meme age, non ? Parce que si c’est le cas, ben Dorothee, faut que t’arrete de fumer !!!

  7. Xu > j’étais déjà un peu grand quand elle a fait Bercy, je suis pas allé jusque là
    XavZ > pas sûr que le changement de coiffure était une bonne idée…
    mry > T’en croises un mon de c’est dingue
    Loic > Je vais aller voir ça
    Miss 3bla > moi c’est les Petits Ewoks, pas mieux…
    stephane > t’as un coup de fatigue sur les ordinateurs, c’est ça ?
    Sandrine > ton premier 45 tours ? D’accord t’es BEAUCOUP plus jeune que moi mais ça fait tard non pour un premier disque ?

  8. Sandrine, Chantal Goya a 60 ans. Elle a débuté dans les années 60 avec Godard. Alors la comparaison avec Dorothée n’en est que plus tragique. Mais on a le physique qu’on mérite, paraît-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *