Les hommes enfin habillés

J’avais aimé l’édition de novembre dernier, l’édition de février n’a pas déçu. Toujours concocté par Mademoiselle Agnès soutenue par la réalisation inventive de Loïc Prigent, Habillés pour… les hommes nous a offert quelques grands moments. Voir notamment Sonia Rykiel descendre en plein défilé “ses créations” sous les yeux médusés de sa fille et néanmoins directrice artistique de la collection homme valait le détour. De plus, le programme nous a proposé un petit condensé de l’évolution de l’homme moderne et de son évolution au cours de ces derniers mois du métrosexuel à l’übersexuel puis au rétrosexuel et enfin à l’hétérock. NT1 est écrasé, le Darkplanneur est menacé sur un territoire qu’il maîtrise pourtant mieux que personne. Ceci dit, un peu difficile de s’y retrouver puisqu’avec le retour de l’homme le vrai, avec muscles, poils et canettes de bière,  une autre tendance lancée par Hedi Slimane (Dior) suivi par quasiment tous les créateurs s’impose à travers les mannequins castés : l’andogyne pré-pubère dont la moyenne d’âge se situe aux alentours de 16 ans.

Il ne semble pas que Canal ait prévu une mise en ligne de l’émission. Si ça se confirme, je vous promets quelques extraits ici dans les jours qui viennent. 

5 Replies to “Les hommes enfin habillés”

  1. andogyne, androgyne….;)
    le planneur menacé , tu m’etonnes qd tu vois ses vacances , je ne suis pas surpris…..

  2. Il faut arreter avec la pensee unique pour les hommes.
    Les hommes ont le meme droit à la difference que les femmes…Uber Metro Dodo sexuel, peu importe mais pas de monopole des identites

    Mais merci du compliment lol

  3. Fred > Pourquoi vous êtes partis en vacances ensemble ? 😉
    Darkplanneur > j’achète dodosexuel !

  4. Je me pose la question moi, de savoir s’il y a un vrai marché pour la fringue de qualité ET jolie, ou si tout simplement la plupart des mecs n’ont pas des goûts de chiottes, voire même pas du tout… 🙂 dfp.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *