Les relations publiques au service des marques

C’est une bonne nouvelle. L’explosion de la demande des entreprises en termes de relations publiques commence à s’ancer tellement que la presse s’y intéresse. En l’occurrence, Sophie Péters dans Les Echos. En attendant demain la deuxième partie intitulée “comment la profession des RP est passée maître dans l’art d’organiser le buzz”. Depuis le temps qu’on vous le dit…

Les Echos Syntec RP

Le déclencheur de l’article semble être l’étude du Syntec RP, l’article n’évite pas toujours le piège classique de la réduction des relations publiques aux relations presse (voir le graphique ci-dessus). Quelques chiffres émaillent un papier relativement bien illustré mais il reste surprenant qu’un journal comme Les Echos ne soit pas allé plus loin en ce début d’année dans les réflexions sur les enjeux business de cet attrait redynamisé : quel impact sur les répartitions budgétaires par les entreprises dans leurs budgets de com en 2008 ? L’intégration nécessaire du planning stratégique et d’une créativité plus exigeante rejaillit-elle sur les niveaux budgétaires ? Les annonceurs sont-ils prêt à rémunérer les idées avant les moyens RP ? Quel enjeu organisationnel dans l’intégration d’une dimension RP au sein de toutes les disciplines de communication ?

Ne désespérons pas, ce sera peut-être dans le papier de demain ?

Update 15/01 : ça y est, on peut commencer à désespérer… La partie 2 est .

4 Replies to “Les relations publiques au service des marques”

  1. Merci de l’avoir signalé, je l’avais loupé.
    Intéressant, je vais chercher les études en question

  2. pareil que Phil..vais aller lire cette étude plus en détails..pour une fois que c’est un domaine qui me concerne 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *