Merci Noos

Je n’en suis pas particulièrement fier, d’autant moins que mon métier est censé imposer la maîtrise de tous les médias, sans exception et sans tenir compte de mes goûts personnels. Mais voilà, je dois bien avouer que, si j’arrive à assurer le minimum syndical dans la plupart des cas, il y a quand même quelques lacunes majeures dans ma connaissance des médias.

Avec la presse écrite, pas de problème : me jeter sur le premier kiosque venu pour découvrir avant tout le monde un nouveau magazine constitue un sport que j’aime pratiquer depuis toujours. Je crois même que c’est l’une des raisons principales qui m’a fait choisir ce métier. Tenez, rien que cette semaine, je suis devenu imbattable sur tout un tas de sujets grâce aux premiers numéros de “Mon Chien Calin”, “Star Wax”, “Sudoku Madame”, “Truite Magazine”, “Idéal Coiffure” ou encore “Minimoto magazine”. Bon OK, je lis pas tout avec la même passion mais en tout cas, au pire, l’étrangeté de certains titres m’amuse.

Pour le reste, en radio, je fais partie de ceux qui ont toujours aimé zapper d’une station à une autre. Le podcasting a encore changé la donne et me permet de découvrir tous els jours des émissions que je ne connaissais pas. Sur Internet, les vrais webzines de qualité avec une équipe éditoriale sont encore suffisamment rares pour que le rythme soit assez simple à suivre.

En télé, par contre, avec l’explosion relativement récente du nombre de chaînes, j’avoue avoir eu plus de mal à rester dans le coup.

Hier soir, Noos ayant lancé une nouvelle numérotation des canaux, je me suis lancé dans la reprogrammation de mes chaînes préférées. Et forcément, je suis tombé sur quelques chaînes que j’avais superbement ignoré jusque là. En particulier “la nouvelle grande chaîne” lancée avec la TNT NT1. En plus, j’ai eu droit à 2 grands moments pour le prix d’un.

Choc l'émissionChoc l’émission, presque aussi classe que la version magazine, subie dans sa presque intégralité mais dont je retiendrai les longs extraits du passé topless de l’ex spice-girl Gery Hallywell. L’animateur Alexandre Devoise fait ce qu’il peut pour remonter le niveau mais le challenge se révèle un poil trop costaud.

 

On va tout vous dire

Vu également à cette occasion, la bande annonce d’On va tout vous dire a forcément attiré mon attention. D’abord, j’avais repéré l’animateur Stéphane Ravion en train de se faire allumer par Eric Dussard dans + Clair. Ensuite,  la thématique de la semaine m’a semblé inratable. Tout ça me permet de me régaler en ce moment même avec une spéciale Métrosexuel que j’aurais vraiment détesté louper, eu égard à ma passion pour le sujet. Bon j’apprends pas grand chose mais au moins je me marre. A vous qui êtes forcément en train de vous dire “je viens de passer à côté d’un truc bien”, pas de panique, l’émission sera très bientôt disponible .

Pas sûr que j’y reviendrai souvent, ma conscience professionnelle ayant ses limites, mais je me suis promis de découvrir une nouvelle chaîne pas semaine. A partir de demain, je tente Direct 8

Tout ça grâce à Noos alors merci !

 

2 Replies to “Merci Noos”

  1. Merci pour ta citation en bas de ta note précédente 🙂

    Pour Direct8, tu peux effectivement la regarder sur le web, mais pas sur Noos TV. C’est d’ailleurs la seule chaîne de la TNT qui n’est pas reprise sur le câble car elle exige d’avoir le canal numéro 8 (celui de France 5 sur Noos). Alors que toutes les chaînes d’information sont regroupées vers les numéros 40.
    Côté nouvelles technologies de l’information, l’une des meilleures émissions du PAF est sur Direct8. Il s’agit de 8-Fi. A voir… pour le reste des programmes, no comment 😉

  2. Bon, il va falloir que je tombe rapidement sur 8-Fi parce que pour l’instant, il ne me tarde pas particulièrement que le canal 8 soit attribué à Direct 8…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *