Merci Orange

Longtemps que je n’avais pas passé une semaine comme celle qui vient de s’écouler. Avec des soirées pleines de diversité, de lecture, de rencontres et de réflexions. Et des matinées aussi. Sans internet. Ni télévision, ni téléphone fixe certes, mais sans internet surtout. J’ai cet étrange sentiment que tout le groupe France Télécom s’est mobilisé pour moi. Et ça m’a fait bien du profit. Quelques menus énèrvements aussi, certes. Un grand écart d’impressions particulièrement bien condensées dans ma journée de jeudi.

Par un mystérieux concours de circonstance, pour la deuxième semaine consécutive, j’ai ramené à la maison un livre dédicacé par son auteur. Cette semaine, c’était celui de Cyril Montana qui avait organisé une séance de signature. Une partie de ma nuit a donc été consacrée à dévorer une moitié de La faute à Mick Jagger. Le temps de découvrir que le type lunaire et attachant se révélait l’auteur d’un héros “hypersensible”. J’y reviendrai forcément. En vrai, faute d’une vraie dédicace de mon exemplaire (qui n’est que partie remise), j’ai ramené un petit souvenir sur lequel on devine la vraie révélation de ma soirée.

Cyril Montana

Cette semaine m’a donc rappelé à quel point l’époque lointaine où je lisais quasiment un livre par jour me manque. Celle où je rêvais d’en écrire un aussi. Les deux sont liés je crois. Pas sûr de tenir le rythme quotidien avec le retour inévitable du net à domicile, mais un par semaine mais paraît désormais constituer un minimum vital.

(Beaucoup) plus tôt le matin, j’étais parti très tôt pour boucler un dossier avant de filer au lancement à 9h00 par l’UNPS des 12èmes Journées Nationales pour la Prévention du Suicide. Une conférence de presse qui revenait sur l’état des lieux inquiétant du suicide en France en constatant la corrélation avec les addictions (alcools et drogues notamment).

 Conférence de presse UNPS

Outre le dispositif “Envie de la vie” déployé par La Macif et incarné cette année par 5 espaces d’écoute, une série de colloques ont été annoncés. Pour ouvrir les débats et sensibiliser l’opinion, l’UNPS a demandé à Stéphane Bonneville de réaliser deux films. “La Promotion” met en scène un cadre en proie à des problèmes professionnels qui l’entraînent dans dans l’alcool puis le suicide. “Marie” raconte l’histoire d’une jeune fille qui tombe dans la toxicomanie pour échapper à ses problèmes familiaux, ce qui la fait basculer vers le suicide. Ces deux films sont accompagnés d’interventions d’experts en addictologie et en prévention du suicide.

Disclosure : la médiatisation des JNPS est pilotée par mon agence.

Cette semaine m’a donc appris que Bruce Toussaint me manque finalement moins que prévu le matin. Même s’il en profite pour imiter en mon absence “Florence Foresti avec un GROS livre” sur le PSG m’a-t-on dit.  La radio au bureau, c’est pas mal surtout en temps de semaine dense. Parce qu’entre les deux, j’ai enchaîné comme jamais. (Presque) toujours d’humeur égale.

Merci Orange, donc. Pour avoir assuré un plantage de mon triple play toute la semaine (au moins). Pour avoir su aussi bien réagir après que j’ai exprimé ma très forte envie d’arrêter un abonnement Très Haut Débit que je paie pour rien. Pour avoir réussi à réduire le créneau de visite potentielle des techniciens d’une journée complète à 2h00 après une seulement une séance de violences verbales que je ne regrette pas. Pour n’avoir rien pu faire puisque mon matériel fonctionne et que la panne concerne tout l’immeuble voir tout le quartier. Pour n’avoir aucun moyen de le détecter autrement qu’en me bloquant chez moi en pleine journée.

Je demande juste un tout petit effort à Orange pour tenter un truc avant dimanche soir, histoire que je profite du premier épisode de Lost diffusé hier sur abc et du fameux épisode des Experts au Cirque du Soleil sur TF1 dimanche soir. Sinon, ne changez rien, j’ai découvert plein de trucs cette semaine.

7 Replies to “Merci Orange”

  1. Triple Play c’est encore plus sympa quand ça plante car tu perds aussi le téléphone >.>

    Mais bon, ça donne parfois du temps pour faire autre chose

    (PS : le footer de ton blog n’est pas à jour 😉 )

  2. Je redis donc, Bruce en ton absence luminesce moins et boude devant un GROS livre du PSG…
    Orange avec leur service escalade, leurs factures à 8 zéros, leur techniciens qui se déplacent pour toujours avoir une bonne excuse du “c’est pas moi c’est murphy” sont aussi mes meilleurs amis, mais je vais pas le dire trop fort là, tout va…
    Courage.
    Et trèves de plaisanteries, remets toi à la matinale, tu leur manques…

  3. Des fois cela a du bon l’absence de moyens de communiquer, de s’informer et de voir des séries.
    Sinon, c’est bien de penser aux journées de prévention du suicide, une opération pas facile à “vendre” en terme de com’

  4. Gonzague > oui c’est encor eplus fun sans téléphone… Sinon, qu’est-ce qu’il a mon footer ?
    Mathilde > Je suis revenu dans la vie de Bruce ce matin, du coup, hop, il s’est calmé direct avec son gros livre
    nico > finalement plutôt plus facile que certaines opérations de marques dont la presse se fout, c’est ce qu’il y a de rassurant dans mon métier.

  5. Alban > coucou ! Oui c’est résolu, après encore quelques jours de difficultés. Je ne sais pas d’où ça venait, ça a fini par remarcher. Mais ça m’apprendra à plonger sur les nouveaux services dès qu’ils sont dispnibles, j’essuie les plâtres à chaque fois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *