Mon alchimie avec Terre d’hermès

Lorsque j’ai reçu cette invitation pour participer à "un voyage sensoriel et poétique en Terre d’Hermès" à l’occasion du premier anniversaire du parfum, autant le dire tout de suite, je n’étais pas sûr. Pour être franc, c’est surtout parce que l’opération semblait pour une fois être menée en interne et pas par une agence que j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure. J’ai reçu alors les détails du principe de participation, j’ai rien compris, j’ai mis la miniature qui accompagnait les règles du jeu et codes d’accès de côté et puis je suis un peu passé à autre chose. 

Et là, c’est arrivé. Un rendez-vous impromptu en fin de journée dans un lieu chic, un besoin impératif de parfum, j’ouvre l’échantillon, teste prudemment sur le poignet et je tombe en amour comme a dit je ne sais plus quel philosophe canadien (ça doit se jouer entre Céline Dion ou Adrien, j’hésite). Vous voyez le film publicitaire qui tourne en boucle à la télé en ce moment, et bien il raconte exactement ce qu’est ce parfum. J’adore et c’est assez rare qu’un parfum me fasse cet effet.

Du coup, je suis allé jusqu’au bout de l’expérience que j’ai fini par comprendre en me concentrant deux secondes. J’ai créé mon propre film histoire de vérifier que je n’avais aucun talent pour le montage. Création sans aucun intérêt donc mais tout le monde pourra très vite tester sur le site ses talents de cinéastes dès demain. Mais ce qui est à peu près sûr, c’est que je vais claquer mes points Sephora dans une version grand modèle, en attendant les versions bains moussants, gels douche, assouplissant, patchs et plus si affinités.

Terre_dherms_2 

3 Replies to “Mon alchimie avec Terre d’hermès”

  1. il semblerait qu’il n’y ait pas d’accès possible sans identifiant ou mot de passe. la page d’accueil est superbe mais c’est tout ce qu’on voit…
    en tous les cas, je constate que le petit monde du marketing viral est en pleine ébullition. j’ai hâte de voir ce qu’Hermès a mijoté!…

  2. bv > Hermès annonce une ouverture à tous cette semaine
    Mathilde > et t’avais raison !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *