Mon dentiste, ce héros

Depuis un mois, j’ai découvert un problème que je ne pensais pas avoir un jour : pas facile de rester immobile face à la fraise du dentiste quand on rit !

Parce que pour moi comme pour à peu près tout le monde, un passage chez le dentiste ne représente pas exactement le meilleur moment de détente dont on puisse rêver. Je dirais même que, douillet comme je suis, ça s’apparente d’avantage à un croisement entre un film gore des années 50 et la pire séquence de Fear Factor qu’à une bonne séance de rigolade. Mais ça, c’était avant que je découvre le dentiste le plus fun de tout Paris.

Fun dentiste

Autant le dire, la photo est non contractuelle, mon dentiste est beaucoup plus jeune que ça et son humour beaucoup plus subtil. OK, je vous raconte.

Au premier rendez-vous, il y a des signes qui ne trompent pas : un look d’ado, l’oeil qui frise, des baskets au pied, un téléphone avec une voix de monsieur qui hurle “DRING DRING” toutes les 15 secondes en guise de sonnerie : ceux que la maturité rassure passeront leur chemin. Un ami me l’a conseillé en me disant “tu vas voir, je suis sûr que t’as jamais eu un dentiste comme ça, c’est le seul qui ne m’ait jamais fait mal”. J’admets que c’est la deuxième partie de la recommandation et la proximité avec mon bureau qui m’ont convaincu. Je n’attendais pas vraiment un moment de détente remboursé par la sécu, je n’avais pas pris toute la mesure de “t’as jamais eu un dentiste comme ça”.

Au premier travail un peu sérieux sur des plombages qui datent vaguement des années 30, ça se précise : le temps de laisser l’anesthésie locale faire vraiment son oeuvre (ce qui évite au passage d’attaquer le nerf avant que l’insensibilité ne soit vraiment déclarée), le monsieur vous parle. De son emploi de temps qui continue après le cabinet en aidant des potes à confectionner des sneakers en série limitée Swarovski, de son dernier TShirt Obama / Mac Cain, de basket, de la dernière idée de business qu’il a eue, le tout rentré au chausse pied dans un agenda visiblement très rempli et consacré pas loin de 10 heures par jour à faire son vrai métier.

Contrairement à l’impression que cet artifice pourrait laisser, il profite surtout de ce quart d’heure pour vous écouter activement : votre rendez-vous tombe entre deux réunions de crise chez un client ? Il réfléchira pour aider à trouver des slogans malheureusement un peu trop fun pour que ça marche en com de crise. Vous mentionnez l’impact d’internet dans votre quotidien ? Il vous raconte son usage de msn. Invariablement avec l’anecdote qui fait rire, une pincée d’humour noir et 2 grammes de mauvais esprit dignes d’un gamin de 12 ans.

Quand la partie hardcore du rendez-vous doit commencer (ça finit toujours par tomber), vous vous retrouvez avec, sur le nez, des lunettes dans le plus pur style Star Trek pour regarder le dernier concert de Mika, un reportage sur la reproduction des pingouins ou tout autre divertissement à choisir parmi une collection impressionnante de DVD. “Parce que regarder le plafond pendant qu’on peut pas parler, c’est pas très sympa”. Un début de grimace apparait sur votre visage ne serait-ce que parce que vous continuez à trouver le bruit de la fraise insupportable ou parce que la reproduction des pingouins peut se révéler plus violente qu’on ne croit, il vous demande aussitôt si ça va. Et moi, j’aime bien que mon dentiste me demande si ça va.

A l’aube du 5ème rendez-vous, je sens bien qu’il en a encore sous le pied mon dentiste, qu’il va me révéler une nouvelle idée improbable ou me sortir un gagdet aussi inattendu que finalement assez bien à sa place dans un cabinet. Je sais aussi qu’il n’aura rien oublié de nos conversations précédentes et qu’un nouveau slogan lui sera apparu par surprise, au milieu des 200 autres idées délirantes qu’il a par seconde sans les rechercher vraiment.

Dans ma quête du dentiste qui ne ferait vraiment pas mal, j’ai avancé cette année d’un grand pas. Le reste, ce n’est que du bonus. Un bonus vraiment agréable.

9 Replies to “Mon dentiste, ce héros”

  1. Si avec ca tu lui rajoutes pas quelques rendez vous de plus dans son agenda surchargé…

    Le mien est top également, me connait d’avant ma naissance et adore me poser plein de questions sur ma vie à paris ou les enfants de mes soeurs quand j’ai comme des handicaps pour parler (aspirateur, fraise et autres délices). Aussi, il chante Guy, Herbert et Hervé alors…

  2. Un dentiste-entrepreneur-artiste-créatif et en plus avec de l’humour: je dis bravo!

    Si je pouvais aller chez le dentiste, repartir avec les dents d’une blancheur extrême et le nouveau claim de ma campagne de pub, j’aurai tout gagné!

    by the way, Eric, je fais partie d’une de tes nombreuses lectrices: tj sympa de s’évader quelques minutes sur ton blog 😉

  3. Hello Eric,

    Justement, j’ai besoin d’un dentiste en ce moment ! Tu peux m’envoyer ses coordonnées stp ?

    Merci !

    Patrice

  4. L-tz > pas de problème
    Mathilde > t’as raison, maintenant c’est la croix et la bannière pour trouve rune place dans son agenda
    Caroline > faudra vérifier qu’il met pas un copyright sur ses slogans mais ça se tente. Et merci de venir t’évader ici 😉
    Patrice > je crois que tu as déjà rendez-vous
    Damien > je vais lui dmeander s’il a de la famille dans le coin

  5. 😯 bonjour, justement je suis terrorisée par le dentiste tu pourrais m’envoyer ses coordonnées et est-il compétent quand meme car ce n’est vraiment pas évident pour moi merci et bravo

  6. je confirme à 200 % tout ce qui a été dit plus haut !! il est d’une douceur absolue….qualité rare chez un dentiste.

  7. A moiiiiiiiii !!! J’a besoin d’un dentiste compétent sur Paris! 2008 ? Ouuuuups j’arrive trop tard ? Dites moi que non et qu’au pire mieux vaut tard que jamais .. . Les coordonnées sont-elles toujours Parisiennes ? Je suis prête attendre pour mon rdv, combien de temps ? 2 mois ? 4 mois ? 6 mois?!!! Alors va pour 6 six mois!
    A le pêche aux infos ce srait vraiment cool qu’on me réponde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *