My Major Company

C’est une bonne idée qui s’accompagne d’un bon buzz. La long tail incarnée. Parce qu’on a la musique qu’on mérite, My Major Company nous donne la main pour participer à la production d’artistes en herbe. Une véritable rationnalisation de l’émergence de succès venus (parfois artificiellement) du net tels que Koxie ou Kamini. C’est une chance donnée à ceux qui n’auraient sans doute jamais émergé, à l’instar du petit Jean-Jacques qui a encore du chemin à faire.

5 Replies to “My Major Company”

  1. il faut donc se choisir un pseudo avec un K pour réussir dans la chanson venue du web.

    J’ai toutes mes chances alors… hum…
    j’vais m’faire opéré des cordes vocales avant…

  2. faut que je prenne le temps d’aller voir ca de près, j’adore l’idée… voila du 2.0 bien pensé
    et la buzz est très bien foutu (bravo à goldman pour son humour)
    moi j’adore : quand celine dion a écrit la vie en rose…

  3. Merde, moi au début, j’avais pas lu le texte (Comme un gogol dépourvu de partie intellectuelle: Vidéo = Clique = regarder), et je croyais que

  4. toujours intéressant tes billets 🙂 instar du petit jean-jacques qui a encore du chemin a faire : ça m’a quelque pue fait sourire 🙂 bonne continiation !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *