On n’a pas tous les jours une vie facile

Captivity Le titre n’a rien à voir avec le picnic d’hier soir qui c’est bien passé, merci : une foule gigantesque (proportionnellement à la qualité de la météo), les détails sont et les photos toujours ici.

Non, j’ai simplement eu un choc en découvrant ce matin, l’affiche du nouveau film d’Elisa Cuthbert, Captivity. Celle qui a déjà vécu un enlèvement, l’assassinat de sa mère, un nez à nez avec un cougar, la mort de son père, la réapparition de son père, un nouvel enlèvement, le tout en 4 jours dans les saisons 1, 2, 3 et 5 de 24 Heures se retrouve kidnapée par un serial killer dans le nouveau film de Roland Joffé. C’est plus une carrière, c’est un désastre. Aux Etats-Unis où le film est sorti en mai, tout le monde semble d’accord : Captivity est l’un des plus mauvais films de l’année, Roland Joffé est tombé bien bas depuis Mission. Peut-être on peut y aller quand même, pour les performances d’actrices d’Elisa alors ? (non je rigole).

3 Replies to “On n’a pas tous les jours une vie facile”

  1. Le mieux c’est que tu fasses semblant de mettre des liens et qu’on se démerde après hein …!!
    Bon, moi je sais alors je m’en fous mais pense aux autres, la foule qui attend, en délire, qui scande ton nom, et qui veut le rapport circonstancié et les photos… T’y penses à ça ?!

  2. ba mince, moi qui voulait me faire peur cet été avec ce genre de film…
    C’est balot. Tu viens de détruire mes rêves d’évasions…

  3. MAthilde > ok j’avais loupé les liens, c’est réparé
    XavZ > Ben moi je l’ai pas vu le film alors peut-être il est bien, c’est juste les critiques américains qu’on rien compris. J’appelle Henri Chapier pour verrouiller ça et je te tiens au jus 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *