PRland buzz trends : Madonna, Grey’s anatomy, Prison Break, Desperate housewives et Thierry Amiel

Parce qu’il n’y pas que Yahoo buzz et Google trends dans la vie 2.0 (surtout la mienne), voici le classement des thématiques qui ont généré le plus de visites ici depuis 1 mois. C’est évidemment très axé people et séries (comme mon blog cet été) et j’ai retenu les 5 premiers qui se détachent des autres. C’est l’occasion de révéler un peu plus de moi, mais seulement un peu, et de proposer quelques nouvelles fraîches à ceux qui tombent sur des billets qui datent un peu. Et c’est probablement le dernier d’une série de longs billets consécutifs qui ont allègrement bafoué l’une des règles principales de la blogosphères (éviter de faire long trop souvent, personne ne lit et surtout c’est gonflant). C’est peut-être aussi une façon de clore cet interlude avant de recentrer ce blog sur les RP… ou pas.

  • Madonna

Madonna Who's that girl tour

Tout à commencé le 29 août 1987 : ce jour où j’ai découvert en live mon premier show à l’américaine en assistant au “Who’s that girl world tour” qui passait par le Parc de Sceaux (oui celui où elle lançait sa petite culotte dans le public). Mon beau-frère avait eu la gentillesse de me faire profiter de l’un des 2 billets qu’il avait gagné dans un jeu radio. Je suis devenu fan immédiatement, de mon beau-frère bien sûr, mais surtout de Madonna dont je n’appréciais que très moyennement la production musicale jusque là. Ceci dit, ce n’est que le 28 août 2006 (soit 19 an presque jour pour jour, c’est dingue non ?) que j’assisterai pour la deuxième fois à un concert de Madonna donc forcément, il me tarde un peu et j’en parle beaucoup.

Les médias vont consacrer dans les 2 prochaines semaines beaucoup d’espace à Madonna, actualité oblige. A noter dès maintenant : le 6 septembre, une soirée Madonna sur Canal avec une interview dans le Grand Journal de Denisot et la diffusion à 22h20 du film “I’m going to tell you a secret”.

La principale note sur Madonna visitée concerne le décryptage de son dernier CD / DVD.

  • Grey’s anatomy

Grey’s Anatomy, c’est un peu comme Ally Mc Beal : une série romantique, plutôt conçue pour les femmes (et même par une femme dans le cas de Grey’s Anatomy). Quand j’étais petit, il y avait les garçons qui regardaient Goldorak et les filles Candy. Et en vrai, il y avait les filles qui regardaient aussi Goldorak mais n’en parlaient pas et les garçons qui regardaient aussi Candy mais le niaient même sous la torture. Ca relève de la même logique. Il m’a suffit d’une bande annonce sur le site d’abc pour savoir que cette série allait me faire rire et pleurer, et surtout pour l’assumer, par exemple en en parlant ici. Je sais pas si c’est übermétromachin mais c’est comme ça.

Le premier épisode de la saison 3 de Grey’s anatomy sera diffusé dimanche prochain aux US. Si vous avez déjà vu les 2 premières saisons et que vous êtes fans, courrez voir les blogs officiels de la série (attention aux spoilers, nous n’en sommes qu’au milieu de la saison 2 en France).

Comme j’arrive dans les premiers résultats sur Google quand on tape résumé Grey’s anatomy, c’est cette note là qui a été la plus visitée depuis 1 mois.

Allez, on peut se le dire maintenant, je suis pas le seul garçon à adorer Grey’s anatomy, hein ?

  • Prison Break et Desperate Housewives

Je ne suis un fan de séries que depuis une dizaine d’années. Je n’ai jamais été vraiment fan de Starsky & Hutch, Dynastie, Sherif fais moi peur, Santa Barbara, l’homme de l’atlantide ou Miami Vice. Je crois que la première série que j’ai aimé était Arabesque, à la grande époque “robinet à série” de la 5  berlusconnienne. Mais la progression spectaculaire de la qualité des séries US et leur accès facilité (programmation avec un décalage minimum parfois même en VO en France, accès en temps réel sur le net…) a changé la donne. Chaque année, depuis 10 ans, une ou deux nouvelles séries me passionnent alors que d’autres s’arrêtent. Cette année, c’est donc principalement Prison Break qui m’a scotché. L’année dernière, c’était Desperate Housewives et Lost. Ceux qui me connaissent et lisent mon blog me demandent souvent comment je trouve le temps pour regarder toutes ces séries. En vrai, je ne sais pas vraiment. C’est surtout que je ne regarde que ça à la télé (en plus de Koh Lanta et la Nouvelle Star). Et c’est sans doute au détriment du cinéma où je vais moins, c’est vrai.

Pour des infos fraîches sur les séries, voir la note du début de semaine.

Le papier sur Prison Break est . Pas vraiment de note de fond sur Desperate Housewives, par contre des infos publiées il y a 1 an, ce qui participe peut-être au fait que ça génère beaucoup de visites.

  • Thierry Amiel

C’est avec cette note que j’ai vraiment pris conscience de la force des forums. Même si elle n’était pas spécifiquement consacrée à Thierry Amiel, elle a été reprise dans des forums de fans, ce qui a généré un nombre de visites incroyable, sans comparaison avec un lien sur un autre blog. Sans être un fan absolu, j’ai suivi la première édition de la nouvelle star pour lui et j’ai vraiment aimé son premier album.

La sortie de son deuxième album est prévue en novembre 2006. En surfant sur le buzz positif depuis plusieurs mois autour de l’album, la maison de disque mise sur la dimension communautaire en invitant les fans à créer la pochette du single (que je ne trouve pas très bon au passage). Tous les détails sont sur le site officiel.

A première vue, on pourrait penser que mes goûts musicaux s’étendent de Madonna à Thierry Amiel. En fait je suis aussi très fan de Pink Floyd, Zazie, Mercedes Sosa, Maurane, David Guetta, Anastacia, France Gall, Aretha Franklin, Marie Laforêt, Mylène Farmer (pour les concerts), Evanescence, Francis Cabrel, Tina Arena, Fredy Mercury, Melissa Mars, Led Zeppelin, Véronique Sanson, les Destiny’s Child et la techno en boîte.

8 Replies to “PRland buzz trends : Madonna, Grey’s anatomy, Prison Break, Desperate housewives et Thierry Amiel”

  1. Je confirme la force des forums.
    Depuis que j’ai posté la vidéo promo de Desperate Housewives, c’est un déferlement continu.
    Uniquement pour consommer celà dit. Aucun commentaire ni visite plus approfondi du reste du blog.
    C’est dommage.

  2. N’empêche … Thierry Amiel, ben il aurait largement du gagner la Nouvelle Star 1.
    Parce que l’aut’ merdeux de Cerrada hein…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *