Rattrapage ciné

J’avais raté Star Trek et Terminator 4 au ciné, je mourais d’envie de les voir. Vive les longues soirées d’hiver au coin du feu (au coin des bâches et des gravas dans mon cas hein).

J’ai aussi vu La vie des autres, en allemand dans le texte, j’ai été perturbé par 3 choses : ma compréhension assez acceptable de l’allemand après tout ce temps, le jeu de l’actrice principale qui a seché l’Actor’s Studio et les baggles d’Hector qui déchirent. Faut que j’y pense encore pour me faire un avis.

A propos de la pornographie

J’ai eu à deux reprises cette semaine devant un film l’occasion de me demander si j’étais pas en train de devenir un vieux con pudibond (on n’exclura jamais totalement cette option…). La première fois en découvrant sur l’un de mes sites préférés quelques scènes du film shortbus. La deuxième fois en visionnant sur Canalplay le film Antichrist.

shortbus

antichrist

J’étais resté sur un modèle un peu rigide (ahah) qui décrétait que tout film affichant un sexe masculin en érection ou un acte sexuel non simulé rejoignait automatiquement la catégorie film pornographique. Wikipédia, qui y a donc consacré une catégorie (!), m’a appris que ce n’était plus le cas, soit.

Est-ce qu’on ne basculerait pas dans un excès inverse en se contentant d’une simple interdiction aux moins de 16 ans pour des films comme Shortbus et surtout Antichrist qui mélange sexe et violence de façon plus qu’explicite ? Le tout sous prétexte qu’entre deux scènes de cul, il y a une histoire. A se demander si Marc Dorcel n’a pas réussi à infilter la commission de censure.

En pensant aux gamins de 16 ans autour de moi (et à quelques adultes aussi d’ailleurs), j’ai très envie que quelque chose me dise que ces films là sont réservés aux plus de 16 ans particulièrement bien équilibrés. Sans tomber dans le système de ghettoisation stupide qui a emprisonné les films classés X dans les DVD puis dans le web (puis les mobiles auxquels tous les gamins ont accès avec une protection très limitée). Ni la fausse pudibonderie insupportable dont sont capables les américains en matière de sexe (moins de violence clairement).

Et maintenant, comment on fait ?

Mes coups de coeur Canalplay du mois

Je n’ai pas vraiment eu le temps de visionner autant de films que je l’aurais voulu sur Canalplay ce mois-ci, je me rattraperai en octobre. Parmi les 5 films que j’ai vu, voici mes deux coups de coeur.

Les Noces Rebelles : même si le film est beaucoup plus sombre que ce à quoi je m’attendais, j’ai été emporté par l’histoire et l’interprétation exceptionnelle de Kate Winslet (largement récompensée) mais aussi de Leonardo de Caprio. Ca c’est une surprise. Ce film m’a fait l’effet d’un coup de poing dans l’estomac que je voyais arriver de très loin.

Largo Winch : parler de coup de coeur n’est pas complètement honnête. Mais ça fait longtemps que j’avais pas vu un film d’action français aussi ambitieux. Encore une fois une belle surprise d’interprétation avec un Tomer Sisley immédiatement crédible et touchant. Ce film là m’a presque sauvé un dimanche soir de fin de vacances de la déprime, ça mérite un coup de coeur.

Le cadeau Canalplay

On ne va pas se le cacher, il y a quelques avantages à animer consciencieusement un blog depuis plus de 4 ans.  Je pourrais parler des journalistes qui appellent pour un témoignage en tant que dinosaure (niveau égo), des bienfaits de l’exercice de l’écriture (niveau neuro), des amis rencontrés (niveaux potos)… Mais il y a aussi l’opportunité de recevoir des cadeaux de marques qui y voient une façon de gagner une visibilité sur le web. Une opportunité que chacun gère différemment.

Continue reading “Le cadeau Canalplay”