Par ici les séries (pas taper)

Si je n’ai pas parlé de séries ici depuis plusieurs semaines, il y a une bonne raison: je le fais quasiment tous les jours sur lepost.fr auquel je donne à peu près toute mon énergie nocturne sur le sujet depuis très exactement 1 mois aujourd’hui.

Une trentaine de billets plus tard, je suis en mesure de faire un premier état des lieux :

  • Je n’avais pas du tout mesuré l’effet rouleau compresseur du site qui associe à chaque billet des milliers de vues souvent en quelques minutes
  • Je mesure assez bien la différence entre s’exprimer chez soi sur son petit espace personnel à sa “communauté d’amis” et s’offrir à l’internaute lambda sur un site dont le trafic atteint largement celui d’un média traditionnel en ligne
  • L’identité “Média” du post et le statut “Invité” ne permettent pas la moindre imprécision, en tout cas, les lecteurs ne la pardonnent de toute évidence pas
  • Inutile d’essayer de faire du pseudo marketing : ça ne marche pas ! Là où Brittney Spears et le sexe dans les séries n’attirent respectivement “que” 4.300 et 4.900 lecteurs en plus de 20 jours, il faut moins de deux semaines à une note sur Battlestar Galactica pour dépasser les 40.000 vues !
  • Passer en une est certainement un bon booster mais en même temps, parmi les papiers qui ont bien marché, on compte quasiment tous ceux qui ne sont pas passés en Une : X-Files (près de 30.000), Desperate Housewives et la mobilisation des acteurs pour le Green (plus de 30.000 chacuns) et le Festival de Monte Carlo (plus de 20.000). C’est incroyable ces chiffres, non ?
  • Du coup, ça me prend un temps de dingue pour vérifier toutes les infos parce que je me sens une responsabilité (ma boss me rappellerait que je ne fais pas de chirurgie cardiaque donc qu’il faut se calmer), je n’ai pas encore réussi à trouver un style ni à fédérer une communauté de fidèles (qui doivent se compter à 2 ou 3 à ce stade) mais je m’éclate.
  • On le savait, même si c’est bien ailleurs, c’est toujours bon de revenir chez soi !

L’évolution des médias en ligne

J’ai passé une partie de ma journée à naviguer sur tout ce qui fait l’évolution des médias en ligne. Après les médias citoyens type Agoravox et aux côtés des versions online des médias traditionnels qui n’en finissent pas d’intégrer l’avis de leurs lecteurs, l’année 2008 est déjà marquée par l’avénement des médias participatifs créés par des journalistes.

Rue89

Premier lancé, en avril 2007, Rue89 a été créé par des anciens de Libé. Le site se définit comme l’info à 3 voix : journalistes, experts, internautes. Le site a bénéficié d’un énorme coup de pouce dès son lancement en révélant la censure exercée sur le JDD concernant l’abstention de Cécilia Sarkozy.

LePost

Lancé en septembre 2007 dans une relative discrétion, LePost est une émérgence en ligne du Monde. Il se positionne comme le mix de l’info. J’aime bien l’antisèche actu qui modernise assez bien Google News en l’éditorialisant.

MediaPart

Le lancement de ce site piloté par Edwy Plenel est prévu pour le 16 mars. MediaPart sera accessible par abonnement. Sa conception est annoncée comme particulièrement participative. Il se réclame du carton coréen Ohmynews. Pour le coup de pouce, c’est avant même son lancement et c’est maintenant.

Bien sûr, le renouvellement de la presse en ligne est une nécessité impérieuse. Sans procès d’intention, je trouve ces premières émergeances pour l’instant plutôt timides. Les interrogations de Versac me semblent s’appliquer aux deux sites déjà existants qui présentent des similitudes étonnantes. Pour ma part, je ne crois pas qu’un système fermé, qui nécessite la création d’un compte pour participer et n’offre pas de renvoi vers l’espace de l’auteur, facilite le trafic.  Il y a forcément encore des choses à inventer, on les attend avec impatience.