Le paradoxe Mylène Farmer

J’avais décidé de ne pas écrire sur le concert de Mylène Farmer que j’ai vu hier soir puisque tout ce que je pense du concert et du Stade de France a déjà été écrit et que le sujet a un peu gonflé tout le monde depuis quelques jours.  Mais en la voyant à l’instant au 20h de TF1 avec Claire Chazal (que la chanteuse trouve très jolie, on s’en souvient), je ne peux pas résister davantage.

mf-au-20h-2

Continue reading “Le paradoxe Mylène Farmer”

The Farmer Project en exclu sur le net

Annoncé en grand renfort de communication, l’exclusivité de l’intégralité du court-métrage de Mylène Farmer échappe finalement à M6 puisqu’il est disponible depuis ce matin sur allociné.

En exportable à ce stade, on ne trouve qu’un extrait :

Les fans de la rouquine seront ravis puisqu’on y retrouve le style des premiers clips, dans la “tradition des mini-films” de l’époque, même si Boutonnat a depuis laissé la place au réalisateur Bruno Aveillan : univers mystique, des images lechées, un brin de sexe avec en prime la nudité de la chanteuse (qui avait été l’une des premières à se deshabiller dans un clip à l’époque de Libertine).

Le court-métrage a l’originalité d’intégrer (dans une version non censurée) le clip de Dégénération, d’y ajouter le clip du nouveau single Si j’avais au moins, le tout dans un scénario qui boucle une histoire complète.

Il est probable que les non fans s’ennuieront ferme…

Mylène Farmer joue l’exclu gay

Quand la chanteuse française la plus marketée sort un album, elle poursuit sa stratégie de la rareté médiatique et choisit en 2008 de donner l’exclusivité de son nouveau look à un magazine gay. Pas seulement pour remercier un public qui lui a construit son statut d’icône mais probablement aussi pour créer un événement plus marquant qu’avec une traditionnelle couverture de VSD, Gala ou Elle. Têtu sera en kiosque le 20 août, jour de la sortie de l’album sur les plateformes de téléchargement (dans les bacs le 26 août).

Via Ozap