Chanter, c’est plus que du sport

Après l’expérience réjouissante de l’aqua cycling, le Club Med Gym Waou a eu la bonne idée d’inviter les participants à tester une nouvelle activité de la salle d’Auteuil dont on ne savait rien. C’est donc en tenue de sport, le mental préparé aux douleurs musculaires les plus intenses que nous avons fait connaissance avec notre coach du jour : Corinne Rocca. C’est elle qui nous a révélé son terrain de prédilection et notre champ d’expérimentation surprise du jour : le chant. Convaincu depuis longtemps de l’effet bien-être d’une activité que j’ai pratiqué plus de 10 ans, j’ai plus de doutes sur l’exercice de style qui consiste à mettre plus ou moins artificiellement le chant sur le terrain du sport, probablement pour justifier son arrivée au Club Med Gym. Ca s’appelle d’ailleurs “Chanter c’est du sport”. C’est d’autant plus dommage que le cours tient vraiment la route et n’a absolument pas besoin de cet artifice. J’aurais préféré “Atelier bien-être par le chant”.

chant-au-waou

Corinne, chanteuse du groupe Sound of Jack, a raté l’opportunité de prendre nos têtes en photo quand on a appris la nouvelle. Comme je pense qu’on doit se préparer à affronter un cours de chant en groupe un peu plus tôt que 2 minutes avant, je ne suis pas certain que l’effet “surprise” était une bonne idée, mais c’était drôle. Même si le travail des abdos qui tonifie le ventre est une réalité un peu surdramatisée ici, notre coach explique l’ensemble des bénéfices bien plus effectifs avec une passion communicative : amélioration de la respiration, travail sur la posture, relaxation, bonne humeur grâce à la production d’endorphines et même anti-ride. Et bien sûr, un travail musculaire : celui des cordes vocales.

Elle nous rappelle aussi que chanter aide à l’affirmation de soi, au lâcher prise et constitue un support utile à tous ceux qui doivent prendre la parole et faire porter la voix au travail. En une seule séance de 90 minutes, on a très facilement vu les barrières tomber, l’appréhension laisser la place au plaisir au fur et à mesure que les exercices de respiration et de techniques vocales nous emmenaient vers l’interprétation de 2 titres (couleur café et les cactus).

C’est presque étonnant que le Club Med Gym n’y ai pas pensé avant, c’est une évidence : la démocratisation du chant comme outil de relaxation et de bien-être a toute sa place dans ses murs, inutile de surjouer sa dimension sportive. J’ai juste passé un excellent moment qui ne me vaut même pas de courbature aux abdos.

Pour tous ceux qui ont envie de se lancer dans l’aventure, il en coutera 180 € pour les adhérents et 220 € pour les non-adhérents pour 5 séances. Dans l’environnement toujours plus haut des gammes des Waou, Auteuil se révélant au moins du niveau de Porte Maillot, très ouvert et avec une grande piscine (merci à sa directrice pour la visite du club).

Le cycling nouveau est arrivé

Je peux bien l’avouer maintenant : quand j’ai reçu une invitation à tester 4 jeudis d’affilée un cycling de nouveau genre au Club Med Gym Waou, j’ai pas sauté de joie tout de suite. D’abord parce que le souvenir lointain que j’avais du cycling était plutôt synonyme de “douleur désagréable”. Ensuite parce que mon abonnement Waou d’il y a quelques année n’avait laissé un souvenir impérissable qu’à mon porte-feuille. Et enfin, parce qu’à force de me la raconter avec ma pratique du sport régulière, j’avais pas trop d’autre choix que de répondre présent. Résigné, je me suis dit que ce serait au pire un moyen facile de prolonger les vacances au Club Med dont je ne suis toujours pas remis.

A l’issue des séances, grâce aux innovations proposées en exclusivité au Waou de la Porte Maillot, j’ai été converti au point de me demander comment je vais faire jeudi prochain.

Continue reading “Le cycling nouveau est arrivé”

Le jour où…

Semaine chargée, à chaque jour suffit sa peine, du coup, peu de temps pour raconter ici… Voici donc un petit “en vrac” de derrière les fagots avec les dernières nouvelles des marques qui continuent à inventer la nouvelle relation aux blogueurs :

  • Le jour où j’ai perdu mes cheveux blancs…

C’était à l’invitation de L’Oréal Professionnel, un bon moment pendant lequel je me suis bien amusé, je crois que ça se sent dans la vidéo que je viens de recevoir…

  • Le jour où j’ai fêté l’anniversaire de sacs à main

C’était les 20 ans de Sequoia, pendant un soir de sevrage violent de vacances… Dommage, y avait un bon bon potentiel. Ma coach tendance est sur le coup.

  • Le jour où j’ai refait une master class

J’avais adoré la première fois, impossible de ne pas replonger pour la reprise de Master Class avec une Marie Laforêt toujours sublime en pleine démonstration de ce que “avoir de la présence sur scène” veut dire. Avec une salle debout à la fin. Et l’envie d’alterner la playlist de Kemer avec la Callas.

  • Le jour où j’ai pédalé sous l’eau

Ca aurait pu être la thématique de la semaine mais en version fun et très rafraichissante, c’était jeudi soir avec la découverte du Club Med Gym Waou de la Porte Maillot à l’occasion d’une session d’Aqua Cycling dont je reparlerai. L’équipe a été d’une patience remarquable en supportant nos hurlements et autres crazy signs en pleine séance, big up à Alexis, Momo et aussi au boss des lieux Emmanuel qui nous a réservé une visite privée. J’en reparlerai, une suite est prévue.

Ca ne devrait pas vraiment se calmer dans les semaines qui viennent. I’ll be right back.