Une boule à facettes

Boule à facette

Pour résumer ma semaine, j’ai bien réfléchi, je vais concentrer tous mes efforts de mémoire sur lundi soir, le Queenie et ses Mojitos, le Queen et sa bouteille de Vodka, tous ceux qui sont passés nous voir ne serait-ce que pour faire un coucou, le déguisé (je laisse un peu de suspens pour les absents, les photos circuleront bientôt), les couleurs locales et les sobres en noir. Je vais au passage zapper le vestiaire à 2€50 par article et le bonne musique disco qui ne commence que vers 2h00 du matin. Et je vais mettre dans le groupe des zappés tout le reste de la semaine qu’on va oublier très vite. Vivement le week-end histoire d’aterrir.

7 Replies to “Une boule à facettes”

  1. Ben une des “sobres en noir” a bien apprécié sa soirée quand même..bon un peu trop de vodka ou de jus d’orange mais bon… yavait les meilleurs 🙂

  2. Pour ceux qui comprennent rien, il fallait être au Queen lundi soir en fait donc c’est normal

  3. En disco il y a mieux à Paris. Plus underground, plus novateur, plus découvreur.
    http://www.discoqueer.com
    Mais il n y en a que tous les 2-3 mois. C’est le “prix” de la qualité.

    Quant au “Queenie” écrire sur l’affice “même playlist qu’à la Disco Queen” c’est tout de même foutage de gueule… qu’ils disent que c’est un Ipod ou tout autre lecteur mp3. Mais peu le savent : le vynil a un son de bien meilleure qualité en clubbing…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *