Une merveilleuse semaine

Je ne sais plus qui remercier tellement cette semaine m’offre plein de beaux moments, comme ça, sans rien demander en retour, cadeau de la vie.

  • En vélo presque tous les jours, avec plein de nouveaux amis, j’ai une forme olympique et bientôt les cuisses de Lance Armstrong
  • Quelques vrais bons moments de rigolades dans le métro que je prends quand même parfois histoire d’éviter les cuisses qui ressemblent à celles de David Douillet. Avec un meilleur moment : le conducteur qui invite à chaque station les voyageurs qui sont montés ENTRE les rames à prendre conscience qu’ils ont 750 Volts sous les pieds et qu’ils prennent leur responsabilité… avant de redémarrer comme si de rien n’était.
  • De beaux rendez-vous à l’extérieur de Paris tôt le matin qui me remettent en mémoire cette merveilleuse époque du service militaire où je me levais à 4h00 du matin pour le fun, j’ai gagné 15 ans d’un coup
  • Enfin une soirée télé en semaine hier soir (et la télé le mardi soir, c’est vraiment super), tellement plus agréable que de partager des verres avec quelques amis lors de la soirée des Youtoyou
  • L’occasion qui m’est donnée de montrer à mes amis comment je peux être présent quand ça ne va pas, alors q’ils s’apprêtent à perdre leur contrat d’interim parce qu’ils habitent en banlieue et sont dans l’impossibilité de rejoindre la banlieue mais de l’autre côté de Paris depuis 1 semaine
  • La révélation sur moi-même : j’ai besoin d’être aimé, je n’aurais pas pu faire cheminot comme métier
  • Enfin je prends le temps de m’arrêter deux secondes pour me poser des questions : comment on peut faire pour dire qu’on n’est pas d’accord sans insupportable récupération politique ? Il me faudrait un ou deux jours de plus pour trouver la réponse siouplai.

Sinon, vous, ça va ?

11 Replies to “Une merveilleuse semaine”

  1. A peu près dans le même mood 🙄

    8km à pied l’autre soir pour rallier ma maison.

    Traversée du bois de vincennes à la nuit tombante par -2 degrés.

    Ca ravigote….

  2. ça roule !
    essaie de bloquer ton déj du 6 décembre ! (tu pourras pas dire que je m’y prends à la dernière minute…)

  3. je ne suis pas Ch Lagarde, mais je fais du vélo depuis toujours, et pourtant toujours pas les cuisses d’Amstrong

  4. Mathilde > position du lotus, direct
    XavZ > ok je bloque !
    L-tz > ouéééééééééééééééééééééééééé
    gusgonca > les tiennes sont beaucoup plus musclées, c’est bien connu

  5. “La révélation sur moi-même : j’ai besoin d’être aimé, je n’aurais pas pu faire cheminot comme métier”
    Ah bon moi c’est l’inverse, pas particulièrement besoin d’être aimé mais j’aime bien être restecté (au moins dans mon boulot)… j’aurais pu être cheminot

  6. Tu oublies notamment :

    – les balades bucoliques dans Paris by night sous une plus battante (teeeeeellement romantique)

    – la possibilité d’étaler son grand corps et ses petites affaires au théâtre, manteau sur le siège de gauche, sac sur celui de droite, jambes allongées devant

    – plein de sujets tout trouvés pour des messages de blog ou des groupes facebook

    – etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *