Axelle Lafont chez Ruquier

A chaque fois que je décide de ne plus enregistrer "On n’est pas couchés" de Ruquier le samedi soir, il trouve une bonne raison de m’en empêcher. Après les interventions de Florence Foresti en début de saison dernière, relayée avec talent par Jonathan Lamber (sur scène à la Comédie de Paris) en début d’année, c’est Axelle Lafont qui s’y colle cette année.

Je suis fan d’Axelle Lafont depuis ses participations délirantes à la matinale d’Arthur sur Europe 2 il y a une dizaine d’années puis à La Grosse Emission de la belle époque de Comédie (avec l’équipe d’Arthur d’ailleurs). Son truc, c’est le comique de répétition (à l’instar de ses demandes en mariage systématiques à Thierry Dugeon, animateur de Nulle part ailleurs lorsqu’elle en était la miss météo décalée). Mais sa marque de fabrique, c’est aussi un territoire qu’elle a ouvert pour les femmes : la grossiereté assumée. Son expression favorite, c’est "ça me troue la chatte", ceux qui ont vu son spectacle en 2003 s’en souvienne. Autant la vulgarité version Bigard me gonfle, autant celle de la fille de Patrice Lafont me réjouit.

Quand elle parodie le tube (insupportable) du moment, ça donne ça.

6 Replies to “Axelle Lafont chez Ruquier”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *