Cars : foncez !

C’est aujourd’hui que sort sur les écrans la dernière production des studios Pixar, qui voit le retour aux commandes de John Lasseter, réalisateur des mythiques Toy Story 1 et 2. J’ai eu la chance de voir le film en avant-première lundi soir donc je partage mes impressions : foncez voir Cars !

En version longue, je dirais que :

  • Les 15 premières minutes m’ont donné le sentiment de plonger dans un jeu vidéo avec des séquences qui ont l’avantage de résumer toute la dimension et l’étendue des prouesses technologiques réalisées dans le film. En même temps, l’idée maligne est de sortir de l’environnement racing au moment où les moins passionnés de voiture pourraient se lasser.
  • La sortie du circuit lève également le doute qui pourrait s’installer : va-t-on s’attacher à des voitures, va-t-on y croire ? Très vite, la question ne se pose même plus tellement l’histoire prend le dessus. Pourtant, de la volonté même du réalisateur, les voitures restent très réalistes, avec d’ailleurs de nombreux modèles célèbres.
  • C’est justement la vraie histoire du film, sur fond de village perdu sur la mythique Route 66, qui ne se revèle que près d’une demi-heure après le début. Et c’est la vraie bonne surprise, un ancrage dans notre monde réel très fort, rarement vu dans un film d’animation (les paysages sont d’un réalisme exceptionnel)
  • La galerie de personnages est digne des plus grands Disney/Pixar (un petit faible de mon côté pour Sally et Martin).
  • C’est la première fois que je vois un film d’animation en VF, du coup j’ai été bluffé par les inscrustations en français dans le film (article de journal, banderoles “bienvenue aux routards”…). Guillaume Canet fait un excellent boulot et contribue à rendre assez vite le héros Flash Mc Queen attachant. Ceci dit, je compte bien y retourner pour profiter de la voix de Paul Newman qui fait parait-il un boulot exceptionnel pour un autre personnage dans la VO.
  • Evidemment l’humour reste présent, souvent bien traduit en VF, parfois incompréhensible pour les français (pas sûr que le jeu de mot “Jay Limo” fonctionne ici où peu de français connaissent Jay Leno par exemple).
  • Bien sûr, le couplet réac sur le mode “ah, c’était mieux avant”, “les autoroutes, c’est mal”… peut énerver mais il est finalement presque attendu.

C’est donc un immanquable à découvrir en salle d’urgence. La bande-annonce en révèle à mon avis beaucoup trop, mais si vous ne pouvez pas plus attendre…


Cars
Vidéo envoyée par disney

MAJ 15/07 : j’oubliais la cerise sur le gateau, à savoir le court-metrage “l’homme orchestre”, véritable monument à lui tout seul. J’avais rencontré il y a 1 an les auteurs/créateurs/réalisateurs dont la passion, l’humour et la gentillesse m’avaient bluffé. Content de les retrouver en avant-première du carton que devrait être Cars.

6 Replies to “Cars : foncez !”

  1. Folie Privée > waou Folie Privée ??? Ayé,j’ai tout fini tes archives et Coloc est moyennement actif, faut que tu fasses quelque chose…

  2. le message est pour les enfants: c’est pour continuer à acheter des voitures, non ??
    (j’ai perso adoré Monstre et Compagnie, mais je n’irais pas voir celuila).

  3. J’ai vu l’avant première, et s’il est un film à aller voir, c’est bien celui-là, je suis d’accord.
    C’est drôle, bourré d’humour, et pour ceux qui sont déjà allé sur la route 66, un vrai retour nostalgique.
    Ca fait longtemps qu’un film d’animation ne m’avait pas autant amusée.

  4. Les avis semblent partagés, y compris chez ceux qui l’ont vu. Je ne suis pas exactement un passionné de voiture et pourtant j’ai adoré. Comme quoi, il n’y a pas de règle… Ceci dit, l’age de glace 2 m’amuse au moins autant, je dois être un grand enfant…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *