7 Replies to “Chacun son deuil”

  1. En réalité seul le Parisien a eu le temps de modifier sa “Une” compte tenu de l’heure très tardive de l’annonce de la mort de Serrault… rendons à César…

  2. Quelles qu’en soient les raisons, la juxtaposition des deux quotidiens ce jour là m’a parue assez symbolique. Rien de grave, hein 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *