En chanson

Une chanson française de pur variété française, intelligente et touchante, chantée par une australienne ? Suffisamment rare pour tomber dans la facilité de copier ici les paroles avec (j’espère) l’aimable autorisation de Columbia / Sony BMG et de l’auteur Elodie Hesme.

J’ai vécu heureuse dans mes palais d’or noir et de pierres précieuses
Le Tigre glissait sur les pavés de cristal
Mille califes se bousculaient sur mes carnets de bal

On m’appelait la Cité pleine de grâce dieu comme le temps passe

On m’appelait capitale de lumière dieu que tout se perd

Je m’appelle Bagdad
Et je suis tombée
Sous le feu des blindés
Je m’appelle Bagdad
Princesse défigurée
Et Shéhérazade
M’a oubliée

Je vis sur mes terres comme une pauvre mendiante
Sous les bulldozers les esprits me hantent
Je pleure ma beauté en ruine

Mes contes des mille et une nuits n’intéressent plus personne
Ils ont tout détruit

Je m’appelle Bagdad
Et je suis tombée
Sous le feu des blindés
Je m’appelle Bagdad
Princesse défigurée
Et Shéhérazade
M’a oubliée

En musique, c’est encore mieux et c’est ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *