Grey’s secret

Si vous êtes désespérément optimistes, d’une bonne humeur insupportable, si vous avez tout pour profiter d’une vie définitivement trop limpide, j’ai un petit conseil pour vous planter un été qui s’annonce trop bien : ne ratez pas la saison 3 de Grey’s Anatomy. Il est peu probable que vous ne laissiez pas échapper une petite larme par épisode, même pour les plus endurcis. En ce qui me concerne, comme je m’administre le programme par série de 5 à 6 épisodes, c’est une catastrophe lacrymale internationale que je ne raconterai ici sous aucun pretexte (il parait qu’il y a même des clients qui me lisent, faut que j’me tienne).

Rassurez-vous, ce ne sont pas les mêmes larmes que pour La petite maison dans la prairie ou Love Story. Non, c’est de la larme intelligente, du calibre de celles qui font réflechir, qui renvoient à ce bon vieux Sigmund. L’épisode 17 (Some Kind of miracle) deviendra probablement un must du genre. Avec un peu de la magie de Buffy dedans (pour découvrir les coulisses de la participation à l’écriture de Marti Noxon, voyez le blog des auteurs de la série).

En revanche, une saison 4 avec un peu plus de fun ne serait pas un problème, on se marrait aussi avec Buffy…

6 Replies to “Grey’s secret”

  1. oué moi c’est pareil, bonjour les yeux bouffis après deux épisodes, cette saison 3 c’est juste presque insoutenable, mais qd même j’adore 😉

  2. XavZ > allez allez, tu as regardé, comme tout le monde
    greg > j’attendais ton petit commentaire avec impatience
    mathilde > ahah bouffis / buffy, quel humour

  3. Nan c ‘est nul grey’s truc ! Pas un serial killer, pas un truc glauquissime !

    (Mais en fait mon comment’ c etait :
    Des bezouxes à toi, plein)

  4. Je viens de terminer Episode 12 de la Saison 3 (George’s dad…) et j’ai effectivement les larmes aux yeux… Allez, j’y retourne pour Episode 13 – vu que j’ai dit a Raph que j’etais trop crevee pour sortir – ce qui est vrai ceci dit ;o))

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *