Koh Lanta et la libido

Voilà un vrai sujet qui n’avait pas été traité. Le journal d’investigation qu’est le Parisien nous propose enfin une analyse pointue de Koh Lanta en nous révélant pourquoi le jeu plonge inexorablement la libido des candidats dans leurs sandalettes et en dévoilant que cette année n’a pas fait exception à la règle. Le quotidien revient sur les deux finalistes de l’an dernier, François-David et Emilie, qui n’ont découvert leur attirance qu’à la fin du jeu et sont aujourd’hui un couple heureux. C’est sans révéler d’autre nom que l’article nous fait comprendre qu’au retour, c’est un petit peu la fête, entre candidats de toutes saisons confondues. On va dire que c’est un sujet été ?

4 Replies to “Koh Lanta et la libido”

  1. tu veux dire qu’il y a partouze après ?
    Oui oui je vais t’amener des requête google passionnante 🙂

  2. Phileas > Pas bien non en effet
    greg > tu vas trop faire exploser mes stats avec tes commentaires greg. Tu peux essayer de placer Paris Hilton dans le prochain ?

  3. et tu crois qu’Alice Sapritch s’expose nue dans les fines soirées de Koh Lanta ?

    Désolé…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *