L’esprit Canal… sur Canal + !

On l’avait un peu perdu de vue puis vaguement retrouvé sur d’autres chaînes. L’une des meilleures nouvelles de cette rentrée télé est que l’esprit Canal est de retour sur Canal Plus. En gardant le meilleur des saisons précédentes et en innovant avec de nouvelles emissions, les programmes en clair de la chaîne ont retrouvé une force de frappe proche de la grande époque de Nulle Part Ailleurs.

Pour les piliers,  Les Guignols (voir la guignolsphère !), le Vrai Journal et 7 Jours au Groland gardent leur pêche des premiers jours. Ca cartoon et Canaille + sont désormais des incontournables. Le zapping (télé et radio) est probablement l’une des meilleures idées de ces 20 dernières années (idée de Michel Denisot) et + Clair, même sans Daphné, s’affirme comme le dernier vrai magazine télé qui parle de la télé avec un angle journalistique. Surtout, on y trouve la rubrique hilarante d’Eric Dussart, Bloc-Notes, 5 minutes de bonheur à chaque fois. Les succès confirmés des saisons précédentes placent la barre assez haut avec En Aparté et la deuxième saison de La Musicale qui n’a pas grand chose a envier à Taratata. Pour sa deuxième saison, La Matinale a resserré l’équipe et j’avoue que le trio Bruce Toussaint, Stéphanie Renaudin et Marie Colmant forment la rare équipe capable de me donner la pêche pour la journée dès 7h00 du mat. Programme d’accompagnement du midi, Nous ne sommes pas des anges joue l’intelligence et ça marche. Le grand journal en version allongée a mis un peu de temps à trouver ses marques mais fonctionne vraiment bien aujourd’hui (atteignant d’ailleurs quasiment les audiences de feu NPA). Pour l’info, Lundi Investigation et 90 minutes ne m’ont pas déçu une seule fois depuis septembre. Vendredi Pétantes et Samedi Pétantes font figures d’exception pour moi, la seule vraie bonne nouvelle étant la fréquence réduite de l’émission… J’ai une idée : on va dire que je ne suis pas dans la cible !

Pour finir, deux émissions dont on parle moins, injustement. D’abord, Germain fait sa télé qui repose sur une idée improbable (rejouer en playback des instants clés d’émissions télé comme "A prendre ou à laisser" ou "Sans aucun doute") mais se révèle à chaque fois drôle et percutante. Germain Huby y tient tous les rôles avec un talent incontestable. Ensuite, une bi-annuelle, Habillé(e)s pour l’été/l’hiver, émission au cours de laquelle mademoiselle Agnès manie le 2ème degré avec abileté pour tourner en ridicule l’univers de la mode avec la complicité de tous ses acteurs. A se demander comment elle réussit encore à mobiliser le casting de rêve qu’elle propose. Soit ce milieu là a de l’humour (mais non ça se saurait), soit ils n’identifient pas le taillage de costume derrière les sourires et minauderies, soit (et c’est le plus probable) ils ne regardent pas l’émission. L’émission n’en reste pas moins une bonne "revue de mode", juste nettement plus rigolo que Vivianne Blassel et ses commentaires éthérés. En tout cas, Mademoiselle Agnès et Loic Prigent à la réalisation m’ont offert l’un des moments télé les plus drôles de cette rentrée.

4 Replies to “L’esprit Canal… sur Canal + !”

  1. @ Adam,
    c’est vache comme blogue 🙂

    C’est vrai que Canal va un peu mieux et que l’on retrouve des repères et un esprit qui commençait à faire défaut. Il ne manque juste que la petite pointe de délire incontrôlable qui pouvait exister avec Les Nuls, Decaune, Djamel… – Groland fait figure de rescapé, pour que l’on s’y retrouve complètement. Etonnant d’ailleurs que Bandedehoufs n’ait pas été repéré par Canal mais la 2 ou Kamelott par la 6. Enfin, il faut quand même en laisser un peu aux autres chaînes.

  2. Sacré Adam… Non en fait je cherche un job 😉
    JB tu as raison, Denisot et Bern sont moins à l’aise pour le “délire incontrolé” que leurs prédécesseurs… Ceci dit, les délires de bandehoufs et Kamelott restent très controlés eux aussi

  3. Pingback: Ma matinale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *