L’exhibitionniste est servi

On vous l’aura dit, l’information (tout type d’information) circule vite par les temps qui courent, passant allègrement de l’online au papier et inversement. C’est parfois rassurant, parfois flippant et souvent un peu les deux. Il n’y a qu’à voir l’histoire de cette jeune femme surprise par un exhibitionniste dans le métro New Yorkais en plein milieu de la journée du 18 août : armée de son camphone, elle immortalise la scène, l’apporte au commissariat mais surtout poste la photo et l’histoire (sous forme de feuilleton à coup de mise à jour) sur FlickR. Résultat, avalanche de commentaires, reprise en ligne partout dans le monde jusqu’en Israël et enfin, hier, couverture du Daily News évidemment reprise immédiatement dans les blogs les plus populaires. Quelque chose me dit que ce n’est pas fini. Si le type a un réel penchant pour l’exhibitionnisme, pour le coup, il est servi. Le camphone devient d’un coup l’arme la plus terrifiante pour tous les pervers, escrocs, meurtriers de la planète mais on imagine assez aisément les dérives possibles de ce type d’histoire : imaginez une seule seconde que cette photo soit un montage et là d’un coup ça fait froid dans le dos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *