L’homme en assemblées

C’est la période alors forcément, j’y pense. Si vous n’êtes ni actionnaire ni co-propriétaire et que votre métier ne vous amène pas à en côtoyer, vous êtes encore un pur et un naïf mais vous ne le savez pas. Vous ignorez qu’en prenant de l’âge, vous deviendrez aigri et insupportable. Vous n’avez pas idée de l’agressivité naturelle qui sommeille en chacun d’entre nous. Si vous ne me croyez pas, trouvez d’urgence un moyen d’assister à une assemblée générale (AG) ou de co-propriétaires.

Actionnaire Laissez moi vous présenter un actionnaire individuel au cours d’une Assemblée Générale : son objectif dans la vie est de se plaindre en posant des questions tellement longues qu’on ne les comprend pas avant de s’extirper de la salle en grognant pour plonger sur le buffet qu’il dévaste tout en le critiquant. L’actionnaire individuel est sans doute quelqu’un de bien dans le fond mais il fait tout pour le cacher au moment où on lui donne un pouvoir : celui de demander des comptes à la direction générale d’une entreprise qui lui en doit, justement, des comptes. C’est aussi l’occasion de briller en public. Je jure ici que je refuse de devenir un jour un vieil actionnaire.

Copropritaire Le co-propriétaire est un loup pour l’homme. Un pitbull même. Un peu comme si tout être humain détenait l’incroyable capacité de se transformer en Marc-Olivier Fogiel pendant 2h00 une fois par an. Il hausse très vite le ton, s’emporte, devient insultant dès que possible, coupe la parole de tout le monde, n’hésite jamais à écraser le voisin d’en face pour rien, pour le plaisir. J’ai assisté à ma première réunion de co-propriétaire il y a 8 ans. Je ne suis intervenu que pour dire que j’étais totalement dévasté par le spectacle qui s’offrait à moi et suis parti avant la fin. Je ne me suis toujours pas habitué mais je tiens aujourd’hui jusqu’à la fin et j’en sors épuisé.

Pour la musique d’accompagnement de ma prochaine assemblée, j’hésite entre 2 titres écrits par Zazie (qui doit être à la fois actionnaire et co-propriétaire) : je suis un homme et Drôle d’animal (pour Calogero).

Est-ce que je suis le seul à ne pas m’habituer au côté le plus sombre mis en lumière chez l’homme en assemblées ?

8 Replies to “L’homme en assemblées”

  1. moi je suis pour celle de zazie, mais je ne connais que les assemblées de copro aussi.

    bisous plein et courage alors.

  2. Bonjour,
    C’est une description particulièrement caricaturale et sévère de l’actionnaire individuel lors d’Assemblées Générales que vous faites, pourtant je dois bien reconnaître qu’elle n’est pas totalement fausse. Votre observation est souvent partagée par nombre d’observateurs et de responsables des Relations Actionnaires.

    http://actionnaire-individuel.neuf.fr/

  3. taaah la haine des AG de co-pro on fait partie de ma motivation à l’achat d’une maison…
    C’est rarement constructif, je ne parle même pas du syndic (pour l’instant jamais rencontré un de compétent et qui faisait ce pour quoi il est payé par la copro…)
    entre l’aigri qui la joue perso, le nouveau qui veut tout changer, le ventre mou qui suit le vent… pas facile de faire avancer les choses…

  4. Woody Allen a dit qu’on se rend compte de la bassesse humaine lors de deux événements: les AG de copropriétaires et les réunions parents-professeurs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *