Midnight Express

L’occasion de revoir Midnight Express se trouve au croisement de plein d’événements récents ou à venir : le disque vinyl de la musique de Giorgio Moroder retrouvé au hasard d’un rangement, un article sur un acteur qui aurait du rester dans les mémoires comme un mythe et que tout le monde a oublié ou presque (Brad Davis) ou encore mon départ imminent pour Istanbul.

Au final, Midnight Express n’a pas que bien vieilli mais reste un électrochoc qui me fait presque hésiter à prendre un paquet de cigarette avec moi demain. Et ça m’a donné furieusement envie de revoir la filmo d’Alan Parker et surtout Birdy, Evita et Angel Heart que je regarderai le week-end prochain.

7 Replies to “Midnight Express”

  1. Avec la scène du trottoir de American History X, celle de l’empalement de Midnight Express reste un souvenir terrible de jeunesse… Cela fait des années que je ne l’ai pas revu, merci de la touche d’inspiration, je penserai à fermer les yeux à ce moment là…

  2. Jamais vu. Ni Midnight Express, ni Evita, ni Birdie. Je sais, c’est une honte, c’est juste derrière Alien sur ma liste… /o/

  3. Je me souviens que j’avais adoré Birdie. Le choc en fin de film est du genre à te retourner pour 2 jours (au moins).
    Jamais vu Midnight Express en revanche…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *