Prison Break saison 3 dès le 29 novembre sur M6

Proposer une série en quasi temps réel, avec seulement quelques semaines de décalages avec sa diffusion originale, sur une chaîne hertzienne française, ça ressemble à s’y méprendre à une fausse bonne idée. L’objectif avoué est de combattre le téléchargement illégal des séries. Il faut certes tout essayer. Mais cela entraîne quelques contraintes fortes. En tête de liste, la diffusion au mieux d’un seul épisode par semaine pour coller aux rythmes américains alors que les téléspectateurs français sont très habitués à des cadences de 2 voire 3 épisodes par semaine. La rareté pourrait créer une frustration source de désintérêt. Le risque est d’autant plus fort que la décision intervient au moment où la grève de scénaristes annoncées aux US risque de faire prendre un retard considérable aux tournages des prochains épisodes. L’absence de VM (version multilingue) sur la 6 pourrait également provoquer un manque d’intérêt de tous ceux qui ont déjà commencé à télécharger le saison 3 pour effacer complètement le décalage et surtout accéder à la VO tout en échappant au terrible générique français du même coup. Quelle chaîne osera la première tenter la VO sous-titrée en prime time ?

8 Replies to “Prison Break saison 3 dès le 29 novembre sur M6”

  1. Sinon tu regarderais pas la matinale par hasard…
    (quel bonheur d’avoir retrouvé Bruce)
    La semaine prochaine en anglais en revanche je suis pas sûre…

  2. Non malheureuse, je suis au bureau à cette heure là (l’heure où ils parlent de trucs fun genre séries je veux dire)… Mais je lis le Parisien en revanche 😉

  3. Oh la chance….
    Ma maman elle dit “le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et partent au bureau tout de suite”, ou un truc du genre !

  4. Oui suffit de demander… Elle dit “qui se couche tard doit boire” (elle est poète en plus…)
    Je crois même qu’elle rajoute, quand les deux fonctionne faut de la menthe et de la glace pilée du sucre…
    ou un joan collins !

  5. Oui suffit de demander…
    Elle dit “qui se couche tard doit boire” (elle est poète en plus…)
    Je crois même qu’elle rajoute, quand les deux fonctionnent faut de la menthe et de la glace pilée du sucre…
    ou un joan collins !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *