Sur le net, personne ne vous entend crier

A force de passer une partie de mes journées à lire ce que les discussions des gens sur le net sur le sujets de société qui m’occupent, je perds les 2 mm de recul qui me permettraient peut-être de comprendre comment les entreprises ne se sont toujours pas structurées pour en puiser toute la richesse et l’exploiter. Parce que oui, le gens parlent sur Internet, avec leurs mots, à travers la réalité de leur quotidien, sur une multitude de médias sociaux. Et, grande découverte devant l’éternelle, les questions qu’ils se posent entre eux, recherchant des points de vue et des avis, tournent finalement assez rarement autour des attributs des marques qu’ils vont utiliser ou du bénéfice affiché des produits qu’elles leur proposent. Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’attendent pas des réponses des marques face à leur problème de la vie de tous les jours, bien au contraire.

J’ai de plus en plus de mal à trouver que ses discussions constituent des signaux faibles tellement les questions posées et les points d’intérêt sont exprimés clairement pour peu qu’on prenne la peine de les lire. Je suis en train de chercher une image qui illustre ces discussions “enfouies”, je me demande si je ne l’ai pas trouvée…

4 Replies to “Sur le net, personne ne vous entend crier”

  1. Ah la recherche d’images pour les pres…toute ma vie (enfin presque :p) : flickr et Istockphoto sont tes amis je vois !
    Celle là est pas mal effectivement 🙂

  2. Il faut que les marques écoutent, mais le premier changement est qu’elles veuillent REELLEMENT écouter. Parce que cette démarche sous-entend l’ouverture à la critique, la remise en question et le changement de modèles qui ont fait leurs preuves (avant).
    Faudra-t-il attendre l’effondrement des modèles traditionnels pour que tout cela change vraiment?

    Sinon, ma banque d’images préférée est Getty Images … 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *