La bonne surprise “Stars à nu”

Laissez-vous également surprendre et réservez vos soirées du 31 janvier et du 7 février sur TF1.

Soyons franc : quand j’ai répondu à l’invitation de TF1 pour découvrir en avant-première la nouvelle émission « Stars à nu » en décembre dernier, j’y allais avec un petit sourire en coin tout prêt à dézinguer. Le pitch ? : 15 célébrités (8 filles d’un côté, 7 garçons de l’autre) acceptent le défi de se dévêtir complètement au profit d’une cause, sur la scène du Lido devant un public. Les programmes de flux des chaines traditionnelles seraient-ils si mal en point qu’il faudrait désormais passer par un racolage de bas étage ? Au mieux, on pourrait se moquer dans un livetweet digne de la bonne époque.

Assez vite à l’arrivée des participants sur le plateau pour entourer le producteur Arthur, le ton qui s’est imposé était différent. Les causes nous ont semblé plus que des prétextes pour un casting de personnalités pour la plupart concernées de près ou de loin par les maladies abordées . Sensibiliser au cancer du sein pour les filles et aux cancers de la prostate et des testicules pour les garçons ressemble à un réel engagement.

Nadège Beausson-Diagne, Marin Lorphelin, Fanny Leeb, Heloïse Martin, Maddy Burciaga, Alessandra Sublet, Mareva Galanter et Firmine Richard composent le casting féminin (Photo Stéphane de Bourgies)

A la découverte des images, on assiste à un programme inattendu qui traite sérieusement de la sensibilisation aux maladies concernées, on n’a plus envie de se moquer. Même si le rire est présent, souvent comme une protection en particulier du côté des garçons, c’est l’émotion qui l’emporte le plus souvent. Il y est d’abord question d’acceptation de soi. Pour coacher les célébrités dans un effeuillage artistique, deux recrues de Danse avec les stars (Inès Vandamme et Chris Marquez qui signe également la mise en scène) et la danseuse burlesque Maud’Amour.

Franck Sémonin, Olivier Delacroix, Alexandre Devoise, Baptiste Giabiconi, Bruno Guillon, Philippe Candeloro et Satya Oblette côté garçon (photo de Grégoire Soussan).

Mais le programme va plus loin : 3 spécialistes, le professeur Karim Fizazi et les docteurs Alain Toledano et Benjamin Sarfati, accompagnent également les 15 personnalités au cours de cette aventure afin d’appréhender les premiers gestes de contrôle et ainsi sensibiliser au mieux au dépistage. Et elles se sont prêtées au principe du test… jusqu’au bout !

Deux moments m’ont particulièrement marqué -ne pas lire la suite si vous souhaitez ne rien savoir avant de regarder. D’abord le témoignage courageux de Jean-Pierre Pernaut sur le cancer de la prostate dont il a été victime (Claudia Tagbo témoigne du côté des filles). Ensuite, la violence que doit se faire Firmine Richard pour relever le défi et qui fait monter les larmes aux yeux.

https://twitter.com/PRland/status/1205097367961251840

Après visionnage, difficile de ne pas croire Arthur lorsqu’il explique qu’il s’est battu pour imposer le programme, la chaîne confirme d’ailleurs, et que la mesure du succès ne se fera pas à l’audience mais à l’augmentation des dépistages chez les français. L’impact a été majeur dans les pays où le programme a été diffusé (Angleterre et Australie).

Concernant les questions qu’on peut se poser, difficile d’y répondre avec certitude. Si on n’a pas vu les images des effeuillages dans leur intégralité, on peut se douter que toutes les personnalités sont allée jusqu’au bout (et que ce sera flouté pour rester dans l’esprit “familial” du programme). Les célébrités ont-elles été rémunérées : Arthur a assuré qu’elles ont toutes souhaité que le cachet qui avait été prévu pour eux soit remis aux associations.

Au final, ceux qui viendront pour se rincer l’œil resteront surtout pour les qualités d’un programme Ovni qui montre que le divertissement utile et de qualité est encore possible.

Breaking news

Faisons un petit bilan : on a perdu Bruce Toussaint le matin et la matinale de Canal ne sera jamais plus comme avant. On s’en est remis mais quand même… Le ton inimitable s’est déporté le midi dans l’Edition spéciale avec succès selon les chiffres d’audience. Le truc, c’est que le midi, je sais pas vous, mais moi je travaille. Il reste donc pour se consoler Breaking News, l’émission d’info fiction qui revient pour un second numéro sur Jimmy le 16 décembre avec un sujet flippant sur le bioterrorisme.

Pour le fun mais pour la bonne cause, on va donc se rabattre sur la prestation de chanteur qui signe l’engagement de Bruce dans la lutte contre le cancer. C’est l’occasion de découvrir un vrai talent caché…