Tatouage et natation

Nos nageurs français sont fans de tatouage, chaque fois qu’un nouveau champion apparaît, un dessin à l’encre vient avec, de plus en plus imposant.

Après Laure Manaudou, son papillon sur l’épaule et son lézard sur le bas ventre, Frédéric Bousquet et ses hiéroglyphes sur le torse, c’est le nouveau champion du week-end Amaury Leveaux qui déploie ses ailes dans le dos.

Vivement le prochain champion

3 Replies to “Tatouage et natation”

  1. C’est particulièrement compliqué pour un nageur de se faire tatouer, car une fois l’encre déposée sous la peau, il ne faut pas se baigner durant plusieurs semaines.
    Alors il faut bien prévoir son coup : certainement pas en période d’entraînement intenses ou de compétition, seulement pendant les vacances (les nageurs ont des vacances non ?).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *