Vole petit papillon (version avec ratures)

Forcément, après un week-end alcoolisé ensoleillé, même si le mois de novembre l’été bat son plein à Paris, le retour à la réalité est compliqué.

Parmi les deux ou trois trucs à gérer dont on se passerait, il y a le bureau vide de celui qui nous a fait super bien à manger tous les midis profiter de sa cool attitude mais pas seulement. Du coup il nous manque et on lui dit. Ici pour pas le déranger pendant que cet enfoiré se la coule douce ses vacances méritées hein…

7 Replies to “Vole petit papillon (version avec ratures)”

  1. Là, vous donnez aux étudiants envie de venir faire un stage chez vous… enfin j’dis ça, j’dis rien. 😉

  2. @Gonzague you’re more than welcome. Tu veux un chocolat ?
    @Ulrich bah alors t’es pas bien chez tonton Cyril ? bosse un peu au lieu de commenter :p
    @greg mais c’est clair

    rendez-nous Gonzague D. pour Nowel 🙂

  3. C’est clair, j’avais apprécié mon stage dans une agence de marketing conseil à Boulogne : équipe et chef de studio à l’écoute des remarques, de nouveautés tout en restant raisonnables, donnant tout plein de conseil pour bien avancer et inciter à s’exprimer même si ce ne sera pas forcément la solution complète retenue, etc. De voir de tels encouragement incite vraiment à venir et travailler avec vous 🙂

  4. Je suis pas étudiante (enfin plus quoi enfin on va pas s’attarder là dessus) mais, merci petit papillon de lumière mais pas que, pour les banners t’as trop eu la classe à dallas et j’adore ce que tu fais (héhé!).

    Sinon, Eric, rioen à voir mais va falloir qu’on bosse sur une tête de photo au débotté je crois que ça urge…

  5. Et oui la ponctuation c’est en option dans mon univers du jour (pour décodage s’adresser à la hotline)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *