Blogueur professionnel ?

Depuis quelques semaines, je parle beaucoup plus des blogs que je n’en lis ou que je n’écris sur le mien. En présentant des états des lieux à mes clients, en animant des conférences ou intervenant dans des tables rondes. Tiens demain encore je serai là (je sais ils ont toujours pas compris que j’avais changé d’agence depuis 2 mois…).

Régulièrement, on me pose la même question : est-il important d’avoir un blog pour en parler ou pour proposer des projets RP Web 2.0 ? J’avoue m’être réellement posé la question récemment, à un moment où le manque de temps m’interdit de déployer autant d’énergie que je le souhaiterais pour assurer une qualité constante de mes notes. La question s’est encore renforcée alors qu’une journaliste qui, après m’avoir contacté via mon blog il y a 2 semaines, m’interrogeait en tant que “patron d’agence qui blogue”. Après plus d’une heure d’échange, elle m’a tranquillement demandé pourquoi j’avais choisi de ne traiter que de sujets légers ou people au détriment de sujets de fond avec analyse à l’appui pour réflechir sur mon métier. Certes, elle a avoué n’avoir lu que les dernières notes mais quand même, ça m’a à peu près fait l’effet d’une droite dans la machoire.

J’y ai donc pour la première fois en 2 ans vraiment réflechit. Il est évident que les conclusions ne valent que pour moi. Mais il m’apparait évident aussi que c’est le fait d’avoir un blog qui me permet d’en parler avec un minimum d’acuité.

Parce que j’en ai compris la mécanique, au-delà de ce qu’on lit dans tous les journaux. J’ai vite mesuré le bascule rapide dans la vie réelle d’une vie communautaire beaucoup moins virtuelle que prévu, bascule dont on parle assez peu finalement. Parce que, même si ce n’était absolument pas le but initial, j’ai le sentiment d’y avoir construit ma propre communauté, au sein de laquelle je peux échanger. Encore plus inattendu, j’y ai trouvé quelques amis qui comptent pour moi.

Je n’avais pas anticipé non plus que je deviendrais l’un de ces blogueurs ciblés par les marques. C’est en tout cas devenu un moyen simple et naturel pour moi de suivre les actions menées par d’autres et de juger, en tant que blogueur, de leurs pertinence.

Je ne pensais pas avoir autant l’opportunité de participer à de nombreux projets spontannés avec quelques-uns de mes lecteurs. Et je n’avais pas vu à quel point le temps consacré au blog se concentrait moins dans la rédaction de notes que dans la récolte d’information et les rencontre aux cours d’événements aussi divers que variés. De quoi occuper week-end et soirées si je me laissais aller.

Je continue mon blog pour plein d’autres raisons : il me permet de fixer mes idées, donnant un vrai sens à sa fonction bloc-note, il me permet d’intervenir facilement et avec plus d’impact sur d’autres espaces communautaires puisque je ne suis plus anonyme, il participe justement à mon identité en ligne qui est à mon avis l’un des grands enjeux des prochains mois, il m’oblige à rester informé des nouveaux services 2.0 disponibles pour faire vivre mon espace personnel…

L’exercice trouvera peut-être à terme ses limites, déontologiquement, mais je n’ai encore pas eu à faire face à des cas de conscience. En attendant, je continue, avec en termes de qualité des hauts et des bas, des semaines avec et d’autres sans. Mais je sais que ce blog est devenu important pour moi, aussi bien professionnellement que personnellement. Et qu’il va m’aider demain à répondre aux très nombreuses questions que l’audience va immanquablement poser.

MAJ : Pas directement lié mais j’attends avec impatience de voir ce que va donner le blog Stratégies à l’occasion de la semaine de la pub. Ca commence bizarrement non ?

4 Replies to “Blogueur professionnel ?”

  1. et elle t’a rien dit sur ta bannière ? :))))
    c’est marrant, je me pose en ce moment la question d’un blog “pro”. Mon actuel blog étant plutôt un entrepot du tout et n’importe quoi exutoire. Mais c’est plus une question de temps…

  2. “elle m’a tranquillement demandé pourquoi j’avais choisi de ne traiter que de sujets légers ou people au détriment de sujets de fond avec analyse à l’appui pour réflechir sur mon métier. Certes, elle a avoué n’avoir lu que les dernières notes mais quand même, ça m’a à peu près fait l’effet d’une droite dans la machoire.” : faut pas !!! Le fait qu’elle aie posé cette question montre qu’elle n’a pas pris la peine de te lire. Et donc qu’elle fait mal son métier. Et je suis bien placé pour émettre un tel jugement…

  3. Greg > Ben tu vois que tu sais dire autre chose que “moi, j’aime pas les séries” 😉 Merci
    XavZ > oh tu sais, elle travaille avec IE comme tout le monde donc pas de problème avec ma bannière 😉 Pour le blog pro, je pense que tu devrais.
    Marc > Je ne peux pas la blamer complètement de ne pas se coltiner plus d’une dizaine de notes par blog. Tu crois que je devrais penser à un communiqué de presse sur mon blog pour pouvoir faire des copier coller ? ahah

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *