Certifié 100% Roland Garros

J’ai dit que ce blog serait “Certifié 100% sans Coupe du Monde de Foot”, j’ai jamais dit que je ne parlerais pas de tennis ni de Roland Garros ici. Parce que Roland Garros, ça représente quand même quelque chose :

  • deux semaines stratégiques de révisions (bac, partiels fac…) sacrifiées pendant des années,
  • une effervescence incroyable juste après le tourbillon cannois, qui m’a mis par terre alors que j’étais pourtant un jeune attaché de presse plein d’entrain (l’ambiance de village des partenaires rivalise assez bien avec les fêtes cannoises),
  • une vie secrète passionnante dont je découvre encore certains contours (j’ai mesuré il y a seulement quelques jours grâce à Myriam l’incroyable compétition qui régit la vie d’un ramasseur de balles),
  • et du tennis de haute volée dont j’ai pu profiter dans des conditions de confort exceptionnelles grâce aux loges de marques partenaires.

Aujourd’hui, Roland Garros, c’est Amélie Mauresmo qui sort le grand jeu pour son 3ème tour. En même temps, c’est pas pour minimiser, mais Amélie bénéficie d’un soutien hors norme grâce à l’opération lancée par Reebok, propulsée par Buzzman, viralisée avec un site www.avantageamelie.com qui regroupe, en plus de vidéos, des messages d’encouragements et incarnée par des hotesses coiffées d’une énorme balle de tennis pour distribuer flyers et holamatics (pour faire la hola sans se lever). Forcément ça aide… Allez Amélie !

FlyerLa holatomaticChapeau Balle

Séisme sur l’île de Java

Le tremblement de terre qui a frappé, samedi 27 mai, la région très peuplée de Yogyakarta a fait plus de 5.100 victimes. Plus de 4.000 édifices ont été détruits et les estimations font état de 20.000 blessés. 450 répliques se sont déjà produites, dont la plus forte deux heures après la catastrophe (6.3). Le séisme pourrait entraîner l’augmentation de la masse de magma qui gonfle actuellement le volcan Merapi. Celui-ci montrait, lundi 29, des signes d’activité croissante (expulsion de 78 nuées ardentes et de masses nuageuses composées de gaz). Des coulées de lave ont dévalé les pentes sur une distance de 2,5 km.

Continue reading “Séisme sur l’île de Java”

FedEx flight of the Penguins

Depuis que j’ai adopté un pingouin, je m’intéresse de très près aux us et coutumes de cet oiseau de la famille des Alcidés, un empereur dont je connais quasiment tous les rites… enfin, plus exactement dont je croyais connaître tous les rites. Force est de constater que je maîtrise encore assez mal cet étrange cérémonial qui consiste à fouler un tapis presque rouge devant une horde de photographes et sous l‘oeil des caméras. Ca rappelle quelque chose non ? C’est sûr, il y a forcément une bonne explication…

Fedex_flight_of_the_penguins

Mise à jour 26/05/06 : pour en savoir plus sur le sauvetage organisé par FedEx, tout est

En images

J’aime bien quand Google s’amuse avec son logo. Et je ne suis pas d’accord avec Gilles sur ce coup là, l’hommage à Conan Doyle d’hier n’était pas si mal trouvé que ça.

Conan_doyle

Pour tous ceux qui n’ont pas accès au bureau à des sites un peu olé olé (j’adore le côté désuet de l’expression), bonne nouvelle, dirigez-vous du côté des sites des grandes marques de lingeries. Calvin Klein ou D&G vous donneront accès à quelques emotions accessibles tout public. Un exemple avec la dernière campagne D&G qui en offre pour tous les goûts. On est parfois à la limite du porno chic mais tout va bien, c’est de la mode…

Foto02

Foto09

Foto13

Une petite dernière pour la route, sans commentaire, reçu aujourd’hui d’une agence par email. Ceux qui abusent en matière de consultations d’agence juste pour se passer le temps se reconnaîtront. Et oui, je suis pour la rémunération (même symbolique) des agences consultées dans le cadre d’un pitch (oups, j’avais dit sans commentaire).

Remunération agences

Conférence EBG : la distribution audiovisuelle

J’ai assisté vendredi dernier à une conférence de l’EBG qui a réunit pas moins de 750 professionnels adhérents, probablement au moins autant pour le thème proposé que pour le plateau qui mettait côte à côte Patrick Le Lay (TF1), Nicolas de Tavernost (M6) et Jean-Bernard Levy (Vivendi universal). Pour le compte-rendu très pro, expert et illustré, c’est du côté de Laurent ou Christian que ça se passe. Il est hors de question que je paraphrase en moins bien ce qu’ils ont très bien écrit.

Mon compte-rendu totalement partiel, orienté et quasi béotien tient du coup en quelques points :

Continue reading “Conférence EBG : la distribution audiovisuelle”

Radio Okapi, Radio de la vie

Radiookapi

La propagande tue. L’information sauve des vies. Si la première affirmation est communément admise, la deuxième l’est beaucoup moins… C’est par le prisme du rôle joué par un média clé que le film "Radio Okapi, Radio de la vie" nous invite à la découverte d’aventures humaines souvent bouleversantes.

TV5 proposera en première diffusion le 7 juin prochain ce film documentaire qui montre comment, en un même endroit (l’Afrique des Grands Lac), avec le même média (la radio), la propagande a activement participé à un génocide (Radio Mille Colline, Rwanda) et contribué une dizaine d’années plus tard à sauver des vies humaines (Radio Okapi, en République démocratique du Congo).

Produit et réalisé par Pierre Guyot, ce film de 52 minutes se révèle touchant, percutant et tout simplement utile. Il propose en particulier des images d’archive extrêmement rares sur le génocide rwandais.

Continue reading “Radio Okapi, Radio de la vie”

Libé dévoile les tenues de Madonna par Gaultier

C’est un retour au source. Gaultier n’avait dans les années 90 pas seulement dessiné les tenues de la tournée “Blond Ambition Tour”, il avait aussi fait défilé la Madonne sein nu et l’avait rhabillée (un peu) pour monter les marches à Cannes à l’occasion de la projection d’In bed with Madonna. Libération nous fait découvrir aujourd’hui les tenues dessinées par Gaultier pour le Confessions Tour. Ca promet un spectacle assez chaud… 

Confessions MadonnaConfessions

News du jour

Le Da Vinci Code fait étrangement reparler de lui à quelques semaines de la projection en ouverture officielle du Festival de Cannes du film tiré du roman de Dan Brown. Admettons ensemble que l’histoire du code secret caché dans le texte du jugement de la Haute Cour de Londres suite au procès pour plagiat est un peu surréaliste et tombe à point pour redynamiser une mythologie qui avait pris du plomb dans l’aîle au cours de ces derniers mois.

Dans un autre genre, le Time Europe a publié aujourd’hui un article de fond sur la France, véritable morceau d’anthologie dont le titre positif (Prêt pour un futur meilleur) et le chapô quasi-optimiste (Ses habitants essaient en général de bloquer les réformes, mais derrière les protestations, la France est en train de changer, lentement mais sûrement) masquent un contenu nettement moins glorieux dont on retiendra en English dans le texte : “France is spectacularly good at saying no”, “France is impossible to change”, “The French are some 5 years behind Britain and Sweden”, “the French employement system is now hideously complex”, “leading companies all complain about the huge costs and legal difficulties of hiring in France, and increasingly prefer to do so elsewhere instead”, “Reform and modernization are not yet embedded in French culture”, “change is happening at a glacial rhythm — very, very slowly”… On notera au passage le caractère totalement objectif de l’article avec ce type de mention : “But not by Laurence Parisot, who heads the national employers’ organization Medef, which understands the dynamics of change in France better than most”.

Merci au passage à celui qui depuis quelques jours a décidé de tracker pour moi sans relâche les nouvelles du monde plus étourdissantes les unes que les autres et qui m’a notamment envoyé ces deux-là (à quand un blog en espagnol ? Ou alors un petit commentaire en espagnol ?).

Baromètre des conversations des français

L’IFOP vient de publier l’analyse 2005 du baromètre des conversations des français qui mesure chaque semaine, depuis novembre 2003 dans le cadre du Tableau de Bord politique Paris Match, “les sujets qui ont animé des conversation avec des proches”, à la maison ou au travail. Frédéric Dabi, Directeur du Département d’Opinion Publique de l’IFOP, relève la grande diversité des sujets traités mais dégage 4 grandes tendances fortes :

  • Une place importante accordée à “l’international émotionnel” avec en tête de liste les tsunamis en Asie (qui a fait l’objet de conversations pour 96% des personnes interrogées). La dimension émotionnelle et spectaculaire joue donc un rôle prépondérant. A titre de comparaison, le conflit israelo-palestinien n’est cité qu’à 40%.
  • La politique davantage que la politique politicienne avec l’intérêt notoirement croissant pour le référendum du 29 mai (de 26% en janvier à 83% à 3 semaines du vote) à mettre au regard de l’intérêt pour le congrès du parti socialiste (13% en novembre) ou pour le conflit De Robien-Bayrou (13%).
  • Des conversations autour de l’actualité socio-économique, du pouvoir d’achat et de la santé marquées par leur caractère anxiogène : la vie des entreprises et la macro-économie n’intéressent pas (Euro fort face au Dollar – 29% en février) par contre l’augmentation du prix du tabac ou la déclaration d’impôts animent les débats à respectivement 75 et 69%. La question de l’emploi est sans surprise très présente, celle de la santé publique l’est encore plus : intexication alimentaire liées aux steaks hachés (81% en novembre), grippe aviaire (80%)…
  • Le sport, objet minoritaire mais consensuel : les scores sont plus faibles que prévus et dépassent rarement les 50% sauf pour la candidature de Paris aux JO 2012 (62% en juillet) mais il est précisé à juste titre qu’on est à la frontière du sport et de la politique.

L’outil est intéressant et la démarche indiscutablement utile. Ce qui n’empêche quelques réserves. D’abord, au final, il n’y a pas vraiment de grande surprise : “les français parlent d’abord de ce qui leur est proche, de ce qui les touche et les préoccupe personnellement”. Ce qui ne constitue ni une information bouleversante, ni une tendance nouvelle. D’ailleurs, pour la petite histoire, on note que les 4 grandes catégories sont identiques à celles du baromètre 2004. De plus, la méthodologie utilisée (choix de sujets au sein d’une liste fermée) peut générer l’exclusion de sujets peut-être moins fondamentaux (nouvelles technologies, télévision, people…) mais qui occupent sans doute une place non négligeable dans les conversations des français. La surveillance des thèmes traités dans les forums, conférences ou communautés en ligne offriraient sans doute un angle complémentaire intéressant pour identifier les centres d’intérêt des français.