Gaulé

Des fois je m’fatigue à essayer d’enchaîner régulièrement des notes avec un peu de réflexion dedans ou au minimum un angle (sans aller jusqu’à un avis, faut pas déconner quand même). Des fois moins. Des fois j’écris carrément presque plus. Et c’est évidemment dans une période creuse que France 5 et Folie Privée décident le même jour de m’envoyer plein d’internautes qui vont forcément trouver cet endroit d’une platitude hors du commun et ne reviendront jamais. Le premier révèle ma passion pour les craquantes femmes desepérées, la deuxième… aussi. 

J’ai de bonnes excuses pour mettre un peu moins d’énergie ici. Le Werber et le bouquin de mon pote Alban à lire en parallèle des 2 autres bouquins que j’ai commencé, pas mal de théâtre parce qu’on m’y invite (vendredi dernier, Si tu mourais que j’ai aimé avec pas mal de réserves), quelques soirées parce que c’est la saison, y compris la blog party de vendredi, quelques films que j’ai envie de voir, un travail à terminer, un autre à commencer. Bref, on en parle vendredi…

Blog Party 2
Recommandé par des Influenceurs.

Sinon, j’ai d’autres petits bonheurs de blogueur très simples. Tiens, par exemple, me retrouver dans la blogroll pourtant très sélective d’un type que j’aime bien sans le connaître (malgré nos métiers respectifs qui auraient facilement pu nous mettre sur un même chemin), ça me rend fier comme un paon. Et puis j’aime bien le nom de son blog et son histoire.

4 Replies to “Gaulé”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *