La belle surprise X Factor

On annonçait un programme au rabais, produit à la va-vite avec un jury (Julie Zenati, Marc Cerrone, Alain Lanti)  sous-payé, un décor carton-pate, un animateur qui n’a jamais réussi à décoller (Alexandre Devoise)… A l’arrivée, X Factor se révèle comme le programme de télé-réalité musical le plus excitant de ces dernières années.

Diffusé en live le lundi soir sur W9 (puis multidiffusé notamment sur M6 Music le samedi matin), X Factor aura mis 5 ans à être adapté en France. Si la ressemblance du format avec la Nouvelle Star est flagrante, les quelques différences sont majeures.

D’abord le concours est réellement ouvert à tous : toutes les tranches d’âges, tous les style, seuls ou en groupe, joli ou pas. Et quand on dit ouvert, on ne parle pas que de l’accès aux sélections mais la capacité à être réellement sélectionné.

Ensuite, les 9 candidats qui accèdent au prime sont coachés par les membres du jury répartis en 3 groupes : moins de 25 ans, plus de 25 ans et groupes. Le coaching passe par un accompagnement toute la sémaine séparant 2 primes et surtout le choix des titres à interpréter. Ce qui modifie profondément les comportements et la compétition interne au jury pendant les primes.

Enfin, les téléspectateurs sont mis à contribution mais les 2 derniers sont décrétés en ballotage et doivent réinterpréter un titre pour que le jury procède au choix final.

xfactor

A l’arrivée, on a droit au plus beau casting d’une émission de télé-crochet depuis longtemps, un peu comparable aux débuts de la Nouvelle Star qui nous a servi deux dernières saisons catastrophiques à vouloir faire trop branché. Les 5 derniers en lice ont tous les truc en plus que recherche les jurés de X Factor : les Basilic (malgré leur nom et stylisme compliqués) réinventent les titres dans un univers reconnaissable en un clin d’oeil, Sebastien est un chanteur à voix un peu trop dans le mimétisme mais impressionnant, Marie malgré son très jeune âge performe aussi bien sur Michael Jackson que Mariah Carey, Cyrielle est une Pink à la française très émouvante capable de déchirer du Shakira et enfin le rugbyman au grand coeur Guillaume a une voix pleine de crooner sublime.

Cette semaine, c’est Guillaume qui a été éliminé mais les choix deviennent difficiles. Le jury qui a cabotiné à loisir devient aussi attachant que les candidats (surtout Zenati, étonnante). Devoise joue une salutaire sobriété. Les budgets limités de la TNT seraient donc capables de produire de la qualité ?

5 Replies to “La belle surprise X Factor”

  1. Pour une fois (moui, ça arrive), pas d’accord avec toi!

    Le format (les trois groupes) est bien trouvé.

    Mais le reste est extrêmement convenu. A part Basilic, qui fait preuve d’une vraie audace à chaque fois, tous les candidats ont le mot “Star Ac” gravés sur le front. En cela, pas vraiment aidés par le jury, représentants d’un monde musical passablement endormi (arf, ce choix de chansons mièvres et entendues 15 000 fois).

    L’émission confirme simplement que les télé-réalités musicales ont forgé l’oreille des candidats depuis 10 ans : ils chantent juste et bien, mais avec si peu d’originalité et de personnalité (raphaëlle ricci inside).

    Bref, très déçu par cette émission qui me fait davantage penser aux concours de jeunes talents de Pascal Sevran (no offense).

    Todac

  2. C’est bien de ne pas être d’accord aussi !
    Mais je reste sur mon point de vue : en plus de Basilic, Annie, Gauthier Dymon & Flo, les Character Soul ou Cécile ne serait jamais arrivés jusqu’à la StarAc… et c’est le public qui les met en ballotage en premier (le public serait-il formaté Star Ac ?).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *